Winter in the Park, la nouvelle campagne Gucci

Un moment de paix personnelle, en prise avec la nature. Même en pleine ville, il est possible de retrouver le calme en explorant une oasis de verdure : le parc urbain. Le directeur de la création de Gucci, Alessandro Michele, nous plonge dans un monde hivernal où le sol est parsemé de feuilles et où la brume s’élève au-dessus d’un lac. Il pourrait s’agir d’une promenade solitaire, d’un pique-nique, ou simplement de la visite d’un lieu de contemplation qui nous est cher. Il y a quelque chose de très londonien dans cette vision dominée par un ciel gris, froid, et peuplée d’allées, de grilles noires en métal, de bancs en bois et de lampadaires qui illuminent les chemins au crépuscule.

Cette atmosphère évocatrice forme la toile de fond de la nouvelle campagne numérique de Gucci qui met en avant quatre des créations les plus appréciées de la Maison : le sac GG Marmont en cuir souple matelassé, orné de ce double G en métal inspiré des années 1970 que l’on retrouvait déjà sur les ceintures présentées par Alessandro Michele lors de son premier défilé pour la Maison ; le Jackie 1961, une version actualisée du célèbre modèle de sac à épaule présenté pour la première fois par Gucci dans les années 1960 ; le Gucci Horsebit 1955, réinterprétation d’une pièce historique, dotée de sa célèbre finition mors ; et le sac Dionysus, un modèle présenté pour la première fois lors du défilé femme automne-hiver 2015 qui marie éléments historiques et originaux et se distingue par sa fermeture éclatante à double tête de tigre – une référence au dieu grec Dionysos qui d’après la légende aurait traversé le Tigre sur un tigre que Zeus lui avait envoyé.

Ces pièces spéciales partagent l’affiche avec trois femmes remarquables et talentueuses : l’auteure-interprète Celeste, la créatrice de mode, animatrice de télévision et auteure Alexa Chung, et l’actrice Vanessa Kirby. Fidèles à leurs styles singuliers, elles ont toutes été immortalisées portant les vêtements de la collection Gucci Epilogue et une sélection d’articles de la gamme Beloved de la Maison par le photographe Angelo Pennetta, dans un parc de Londres. L’esprit de ces images met à l’honneur la liberté de flâner, de penser et de reprendre contact. Et cet idéal discrètement poétique et romantique propre au plaisir de profiter de l’hiver au parc.

Commentez le premier !