CHANEL, PARTENAIRE DU FESTIVAL DU CINÉMA AMÉRICAIN DE DEAUVILLE

Pour la deuxième année consécutive, CHANEL est Partenaire du Festival du Cinéma Américain de Deauville, dont la 46e édition se tiendra du 4 au 13 septembre 2020, et qui présentera en plus de sa propre sélection, une sélection de films des Festivals de Cannes et d’Annecy. L’artiste Vanessa Paradis sera présidente du jury du Festival de Deauville cette année. Le jury de la Révélation sera quant à lui présidé par Rebecca Zlotowski.

Deauville a une résonance particulière dans l’histoire de CHANEL. C’est dans ce lieu de villégiature emblématique de la Belle-Époque que Gabrielle Chanel ouvre, en 1912, une boutique de chapeaux à son nom, située rue Gontaut-Biron. La couturière remarque les marinières en jersey des pêcheurs et décide d’utiliser cette matière « pauvre », jusqu’ici réservée aux sous-vêtements masculins et aux tee-shirts de marins. Dès 1913, elle décline en jersey blouses et tailleurs souples. Simplement noués d’une ceinture aux hanches, ils effacent le buste, la cambrure et n’emprisonnent pas la taille. Tandis que le beige, couleur du sable mouillé de la plage de Deauville, devient l’une de ses couleurs de prédilection, Gabrielle Chanel impose une silhouette libre et résolument moderne, qui révolutionne pour toujours l’allure des femmes. Un siècle plus tard, en 2013, Karl Lagerfeld réalise un court-métrage baptisé Once upon a time, qui raconte les débuts à Deauville de Gabrielle Chanel, incarnée par l’actrice britannique et ambassadrice de la Maison Keira Knightley. En 2018, l’histoire continue avec Olivier Polge, le Parfumeur Créateur de la Maison CHANEL, qui imagine pour la collection Les EAUX DE CHANEL, Paris-Deauville, un sillage aromatique de basilic et d’orange de Sicile, à la fraîcheur vive et radieuse.

Si Gabrielle Chanel et Deauville sont indissociables, CHANEL et le cinéma sont aussi liés depuis toujours par de belles collaborations, de Gabrielle Chanel à Karl Lagerfeld et aujourd’hui Virginie Viard. En 1931, au sommet de sa gloire, Gabrielle Chanel traverse l’Atlantique pour se rendre à Hollywood, sur l’invitation du producteur américain Samuel Goldwyn qui fait appel à la couturière afin de transformer ses actrices en icônes. Gabrielle Chanel y rencontre Greta Garbo – venue l’accueillir dès son arrivée à Los Angeles -, Marlene Dietrich ainsi que Gloria Swanson, qu’elle habille dans le film Tonight or Never réalisé par Mervyn LeRoy. « Miss Swanson’s gowns designed and executed by Chanel of Paris », annoncent les crédits du filmLe cinéaste George Cukor lui présente également l’actrice Katharine Hepburn qui incarnera, près de quarante ans plus tard Gabrielle Chanel dans la comédie musicale Coco, à Broadway. Cependant, ses créations épurées ne correspondent pas à la vision hollywoodienne du glamour. La couturière rentre en France, où son style séduit des cinéastes tels que Jean Renoir et Marcel Carné. Plus tard, ce mélange de simplicité et de naturel trouvera un écho dans la Nouvelle Vague, dans des films réalisés par Jean-Luc Godard, François Truffaut, ou encore par Louis Malle et Alain Resnais, et sera parfaitement incarné par de jeunes actrices, à l’image de Jeanne Moreau, Anna Karina, Delphine Seyrig, Romy Schneider et Jean Seberg.

Dès son arrivée en 1983, Karl Lagerfeld s’attache à célébrer cette relation privilégiée avec le septième art. En véritable passionné de cinéma, il collabore avec de nombreux cinéastes, de Franco Zeffirelli à Pedro Almodóvar, et habille de nombreuses actrices, notamment Kristen Stewart, Penélope Cruz, Margot Robbie et Marion Cotillard, à l’écran comme sur les tapis rouges. De grands réalisateurs tels que Martin Scorsese, Ridley Scott, Baz Luhrmann, James Gray ou encore Steve McQueen sont également associés aux campagnes publicitaires des parfums CHANEL.

Cette relation unique avec le septième art se poursuit aujourd’hui sous l’impulsion de Virginie Viard. La Directrice Artistique des collections Mode de CHANEL a débuté sa carrière en assistant la célèbre costumière Dominique Borg pour Camille Claudel (1988) de Bruno Nuytten, avec Isabelle Adjani, avant de concevoir les costumes de Trois couleurs : Bleu (1993) de Krzysztof Kieślowski. Pour sa première collection des Métiers d’art en décembre 2019, Virginie Viard fait appel à la réalisatrice Sofia Coppola pour imaginer le décor du défilé, une reconstitution dans la nef du Grand Palais de l’appartement de Gabrielle Chanel, des salons de Haute Couture et de l’escalier aux miroirs du 31 rue Cambon.

À l’écran comme à la ville et sur les tapis rouges, dans leur vie quotidienne ou lors d’événements prestigieux, les plus grandes actrices continuent de plébisciter et d’incarner l’allure de CHANEL.

Partenaire du Festival du Cinéma Américain de Deauville depuis 2019, la Maison CHANEL réaffirme, avec cet événement, son éternel attachement à Deauville et au septième art

Commentez le premier !