Campagne publicitaire Automne/Hiver 2020-2021 de Gucci : The Ritual

Intitulée The Ritual, la nouvelle campagne publicitaire de Gucci reprend l’idée d’inversion de perspective proposée par le directeur de la création Alessandro Michele au défilé Automne/Hiver 2020-2021, où le public était invité à regarder ce qui se passe en coulisses derrière les rideaux. En continuant d’explorer le concept des points de vue différents, de nouvelles possibilités se sont ouvertes.

Les mannequins ont ainsi été conviés à devenir auteurs de la nouvelle campagne. Le briefing était simple : ils devaient incarner les looks dans leur quotidien en se photographiant et se filmant dans le confort de leurs propres lieux de vie. Le regard de ce groupe de personnages éclectiques donne lieu à une série profondément personnelle et honnête d’autoportraits pris sur le vif.

Avec fraîcheur et authenticité, ces images hyper réalistes présentent le lieu de vie comme un laboratoire créatif personnel dont les habitants sont libres de s’amuser et de faire des expériences en se servant de leur imagination : ils ont joué le rôle de photographes et de narrateurs, de producteurs et de scénographes. Les différents formats reflètent l’éventail des outils utilisés, des appareils photo jetables aux smartphones. Le résultat n’en est que plus varié et met en avant les décisions individuelles prises par les protagonistes sur la façon dont ils souhaitent être vus.

« J’ai décidé de laisser les vêtements voyager jusqu’aux lieux de vie des mannequins sélectionnés », a expliqué Alessandro Michele. « Ces personnages incarnent mes histoires depuis des années. Ce sont des individus que j’ai précisément choisis, au fil du temps, pour cette originalité unique qui donne régulièrement vie à mes campagnes. Je leur ai demandé de représenter l’idée qu’ils se font d’eux-mêmes, de se dévoiler, de donner forme à la poésie qui les accompagne. Je les ai encouragés à jouer, à improviser avec leur propre vie. »

En renonçant à tout contrôler, on libère un nouveau type de créativité. Les membres de la communauté Gucci se présentent en train de tricoter, de jardiner, de bronzer, de se laver les dents, de s’amuser sur le toit d’un immeuble, de sauter du lit, de vivre avec leurs animaux de compagnie, et même de jouer aux fléchettes tout en faisant du skateboard en intérieur sur du parquet ciré. Bien que ces scénarios relèvent du quotidien, les images n’ont rien de banal et révèlent la manière dont le romantisme magique de Gucci inspire un onirisme émotionnel particulier.

Étonnamment, une certaine cohérence sous-tend toute l’expérience visuelle des autoportraits et des images tournées, une cohérence due à la touche Gucci, même à distance.

#GucciTheRitual

Commentez le premier !