BEATEN & BLOWN BY THE WIND: LE NOUVEAU LIVRE D’ART DE GUCCI

Beaten & Blown by the Wind, le tout dernier livre d’art de Gucci, en édition limitée, est le fruit de la vision créative d’Alessandro Michele, immortalisée à Rome par le photographe américain Bruce Gilden. Composé d’une sélection de portraits de rue et d’images de la collection pre-fall 2020 (dessinée par Alessandro Michele), ce livre est l’expression saisissante d’une collaboration exceptionnelle entre Bruce Gilden et le directeur artistique de Gucci.

« Bruce est une personne admirable qui porte un regard poétique sur l’humanité », affirme Alessandro Michele. « Nous partageons une même passion pour les visages, leurs expressions, leurs particularités et les regards. Je suis un grand amateur de portraits car pour moi, tout est dans le visage. Travailler avec un photographe c’est voir avec le regard d’un autre, et le faire avec Bruce a été une expérience merveilleuse. J’avais l’impression de scruter les choses au microscope. »

« Je n’avais encore jamais réalisé de livre de cette façon, ce fut un défi dans ma carrière de photographe, et le résultat final traduit une collaboration créative avec Alessandro Michele », explique Bruce Gilden. « Avoir Rome en toile de fond était formidable, cette ville m’inspire vraiment – la splendeur de son architecture multiséculaire, observer le mouvement des habitants dans cet environnement unique, découvrir les statues des parcs sur les hauteurs de Rome auxquelles se mêlent de jolis nuages, le panorama sur la ville… la cité tout entière promet de belles photos. »

Dans un noir et blanc au contraste intense, ces images dressent le portrait de la population romaine dans toute sa diversité. Jeunes ou moins jeunes, beaucoup portent du Gucci, cette sélection de personnages inoubliables est capturée par des gros plans intransigeants et la lumière crue des flashs. Parmi les modèles, aux côtés des habitants de la ville, se trouvent le musicien italien Achille Lauro, l’actrice et mannequin italienne Benedetta Barzini et la mannequin et militante américaine Bethann Hardison. L’atmosphère est sombre et désolée, les portraits sont entrecoupés de détails de la capitale saisis par l’objectif curieux de Bruce Gilden.

« Le design et la mise en page du livre épousent parfaitement mon style photographique et reflètent mon expérience dans ce projet. », confie le photographe. « Rome et ses habitants m’ont accueilli ; je voudrais y retourner et les photographier de manière plus approfondie. Je pourrais même envisager d’y vivre. »

Le format du livre s’inspire des ouvrages vintage, son aspect luxueux s’oppose à son contenu en phase avec la réalité. Les clichés sont imprimés sur du papier granité blanc cassé, le titre allie velours rouge et lettrage à la feuille d’or.

Vendu à 180 € (175 £ ; 200 $) et disponible à partir de fin mai, Beaten & Blown by the Wind est distribué par IDEA Books, éditeur indépendant basé à Londres. Il est également disponible au Gucci Garden, à Florence et au Gucci Wooster Bookstore, à New York.

Commentez le premier !