Vendanges de l’Avenue Montaigne : un cru mémorable

20 ans déjà !

Le rendez-vous biennal de l’Avenue Montaigne revêtait une certaine solennité à l’automne 2010. Les traditionnelles vendanges, lancées en 1990, fêtaient en effet leur vingtième anniversaire. Imaginées au départ comme une rencontre conviviale autour du luxe et du bon vin (Champagne compris !) entre les Maisons et leurs clients, les vendanges se sont définitivement ancrées dans l’agenda parisien. Basées sur des partenariats entre enseignes de l’Avenue Montaigne et grands producteurs des régions viticoles, elles permettent une entrée festive dans la saison fraîche, dans un décor souvent spectaculaire. Des tentes élégantes se déploient sur l’Avenue et les buffets raffinés y accueillent une assistance nombreuse mais toujours élégante. Le concept de Vendanges initié sur l’Avenue Montaigne a d’ailleurs fait des émules : on en a vu une adaptation réussie en septembre 2009, à Bruxelles, Avenue Louise, et la Via Montenapoleone de Milan caresse un projet similaire.

 

Pièces jaunes, toujours

Comme à chaque édition, on a veillé à maintenir l’engagement philanthropique qui caractérise les Vendanges depuis plusieurs années. Un chèque a été remis par le comité Montaigne à Madame Bernadette Chirac en faveur de l’opération «Pièces jaunes», pour financer des actions dans le cadre de la Fondation hôpitaux de Paris-hôpitaux de France. Depuis 1990, «Pièces jaunes», en utilisant la menue monnaie qui encombre souvent les poches, a permis de financer près de 7 000 projets pour améliorer la vie des enfants et des adolescents hospitalisés. Ce geste émouvant donnait le coup d’envoi de la soirée, qui allait se poursuivrwe ce 23 novembre 2010 jusqu’à 23 heures dans un climat
clément. La météo, il faut le croire, est elle aussi une fan des Vendanges… Les quelque 37 tentes et dais montés pour l’occasion ne devaient pas désemplir jusqu’à la fin de la soirée, permettant de combiner de façon agréable la bonne chère, les précieux nectars et le shopping.

 

Et la lumière fut !

La soirée fut aussi l’occasion de lancer les illuminations de l’Avenue Montaigne, qui sont parmi les plus sophistiquées de la Ville Lumière et qui ont duré jusqu’à l’année nouvelle. De grands globes de lumière blanche, des arbres vêtus de guirlandes rouges faisaient bonne figure à côté des messieurs en smoking ou des dames à chapeau, aussi bien coiffées que les célèbres Catherinettes.
Après la Fashion Night du mois de septembre – autre rendez-vous qui a réussi à s’imposer en très peu de temps – les Vendanges offraient une parenthèse détendue avant le rush du premier trimestre 2011 et les nombreux défilés programmés pour présenter les nouvelles collections. De A à Z, d’Apostrophe à Zadig & Voltaire et d’Antinori (vin toscan) à Vranken, tous les participants ont été une nouvelle fois très satisfaits par la tenue de l’événement, qu’ils ont conclu par une simple invitation : rendez-vous en 2012 !

 

 

 

Articles en relation :

Le comité Montaigne fait un don à Mme Chirac pour la Fondation Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France

20ème édition des Vendanges de L’Avenue Montaigne

Commentez le premier !