Souliers Chanel Automne-hiver 2018/19: masculin/ féminin et brillance seront les mots d’ordre

« Chanel, c’est la vie même, des vêtements qui ont une possibilité de vie. » Si cette phrase de Karl Lagerfeld résume sa philosophie de la mode, elle souligne aussi toute la quintessence de l’allure de CHANEL.

 

 

Pleine d’aisance et de confort, au cœur de la vie des femmes, elle se conjugue au même temps pour les souliers de CHANEL. Suivant la pureté de la ligne de l’hiver, quatre modèles complètent une silhouette longue et droite, et ajoutent encore une touche effilée à la collection de Prêt-à-Porter Automne-Hiver 2018/19.

 

 

 

Quatre souliers pour une seule histoire, née d’un croquis de Karl Lagerfeld : celui d’un soulier « à l’ancienne », lacé et campé sur un petit talon bobine. Imaginé en cuir verni noir, à peine noué d’un lacet court, celui-ci a donné le point de départ d’une ligne qui court de plus en plus haut sur la jambe, dans l’esprit voulu d’une ligne fuselée, couvrant ainsi le mollet avec une bottine, effleure le genou avec une botte et grimpe sur la cuisse avec une cuissarde. Le pied effilé et à bout droit, ces souliers portent en eux le vocabulaire stylistique de CHANEL.

 

 

 

 

Originellement en veau verni noir, le derby sort également dans une version bicolore dans la pure tradition du soulier de CHANEL. Enfin, un modèle entièrement tendu de cuir or ou bronze oxydé a été conçu. Le travail de métallisation s’inspire des écorces des arbres et des feuilles d’automne qui jalonnaient le sol du décor du défilé Prêt-à-Porter Automne-Hiver 2018/19.

 

 

 

La bottine, la botte et la cuissarde en cuir de chèvre ultra souple reprennent ces impressions mordorées d’écorces de bois. Sur chaque soulier, un double C en métal ton sur ton est discrètement posé à l’arrière. Presque invisible à l’œil, il signe un luxe si évident qu’il n’a pas besoin d’en montrer plus. C’est aussi cela l’allure de CHANEL.

 

#CHANELFallWinter

Be first to comment