Marni croisière 2020: belles et rebelles

Les uniformes deviennent sinueux, obtiennent des armures fluides.

Les vestes de campagne sont déconstruites en étant stratégiquement placées dans leurs directions d’origine. Les ceintures élastiques, aussi anatomiques que défensives, cintrent la taille des manteaux martiaux, des robes et des chemises militaires.

Robes déboutonnées moulées sur le corps, le drapage angulaire se remarque sur des robes brutes comme des souvenirs féminins d’autres temps et de silhouettes. Les maillots de bain fonctionnent comme des bustiers impromptus.

Le conflit pacifique de l’homme sage et du militant porte les imprimés de camouflage qui sont en fait des motifs floraux. Des jungles de feuilles aux yeux pullulent sur des jupons.

Au somptueux tableau des soieries, des nylons, des sablès, des ramiès, des crêpes de Chine, des cuirs plongés. Des sacs, des bottes et des escarpins à ourlet brut aux couleurs vives accessoirisent le conflit. La beauté comme acte belligérant.

Be first to comment