Louis Vuitton

Louis Vuitton, 22 Avenue Montaigne

Parlez-nous de la collection Printemps-Été 2011 ?

 

Couleurs étincelantes, textures scintillantes et mouvements hypnotisants.
Véritable hommage au savoir-faire des ateliers Louis Vuitton, cette collection parvient à ériger la décadence au statut d’art. L’influence des seventies est visible à tous les niveaux : silhouettes fluides et vaporeuses ou fines et sinueuses, couleurs vives — souvent d’un seul bloc — lamé, lurex, strass et paillettes. Les «chinoiseries» font également partie des thèmes récurrents avec la présentation de robes cheong-sams, de vestes à col mandarin et d’éventails en dentelle Monogram. Parés d’une telle profusion de détails, les vêtements ont légèrement éclipsé les accessoires, même si plusieurs silhouettes sont complétées par des boucles d’oreilles à breloques très longues ou des bracelets en ébène de macassar sculpté d’inspiration Art déco.

 

Quelles sont les nouveautés en maroquinerie et accessoires pour femme ?

 

La collection de sacs réalisés en collaboration avec Sofia Coppola, à l’allure toujours chic et discrète, s’enrichit de nouvelles couleurs.

Les bijoux fantaisie Louis Vuitton deviennent la touche glamour indispensable pour accessoiriser son style «très fille, très chic». La liberté de style devient un jeu de séduction. Naviguant sur un esprit graphique et décalé, la collection innove pour composer un cocktail ludique de couleurs et de formes. Enfin, l’extraordinaire devient la règle avec, notamment, une collection de sacs et pochettes issus du défilé et réalisés dans des cuirs exotiques toujours plus précieux, tel le galuchat.

 

Quels moments clés pour Louis Vuitton en 2011 ?

 

2011 sera l’année de la sophistication. Pour répondre aux attentes des clients, les produits seront encore plus rares, encore plus exceptionnels. Les magasins continueront à surprendre et la Maison célèbrera en novembre l’ouverture du premier magasin d’horlogerie et de joaillerie, Place Vendôme.

Commentez le premier !