L’Hôtel Plaza Athénée et la galerie Mark Hachem présentent « Pietrasanta »

Dès le 21 septembre, et jusqu’au 15 novembre 2019, la Cour Jardin de l’Hôtel Plaza Athénée accueille en son sein l’exposition « Pietrasanta », co-organisée par la galerie mark hachem.

L’exposition « Pietrasanta » – du nom de la ville toscane vouée à la sculpture contemporaine – met en lumière quatre sculpteurs exceptionnels dont l’œuvre a pris naissance dans la seconde partie du XXe et s’est poursuivie au XXIe.C’est d’abord l’artiste français Pollès (né en 1945), considéré par ses pairs comme l’inventeur du « Cubisme Organique », qui nous accueille à l’entrée de l’hôtel avec Potenkina, une sculpture monumentale en bronze au platine.

Dans la Cour de l’hôtel, à quelques pas, on navigue entre formes géométriques radicales et courbes d’élégance, entre féminité et humour, architecture et mysticisme : Aux bronzes de Pollès, représentant uniquement des femmes,répondent les œuvres de Philippe Hiquily (1925-2013) où la représentation tout aussi obsessionnelle de la femme devient une fusion du mouvement, de l’humour et de l’érotisme.

Plus loin, l’on découvre « l’espace dynamique » des sculptures architecturales de l’italien Francesco Marino di Teana(1920-2012) dont on attend la rétrospective aux Uffizi à Florence en 2020.

Aux sculptures en acier du berger italien devenu professeur à l’université de Buenos Aires répondent les sculptures intemporelles, sans soudure, en fer plié de Hussein Madi (né en 1938), probablement le plus grand artiste libanais vivant dont la galerie Mark Hachem présentera une rétrospective en octobre 2019.

C’est un air de Pietrasanta qui flottera dans la sublime Cour de l’hôtel, parfum enivrant de la réunion des styles uniques de quatre géants de la sculpture. Une exposition à découvrir absolument, avant, pourquoi pas,  de déguster un goûter dans la Galerie du Plaza Athénée  ?

Be first to comment