Le Plaza Athénée dans le cercle fermé des palaces

Révolution dans la classification française

On a longtemps utilisé de manière empirique la mention de «palace», attribuant à différents établissements cette appréciation élogieuse. Depuis quelques mois, dans la terminologie hôtelière française, ce qualificatif est parfaitement défini. Huit hôtels ont obtenu le label lors de la première «promotion» de mai 2011, dont le Plaza Athénée, adresse incontournable de l’Avenue Montaigne, rendez-vous des célébrités et des amants du raffinement depuis son ouverture en 1913.

 

 

François Delahaye, son directeur général, qui a contribué à la mise en place du système d’évaluation avec le ministère du Tourisme, s’en félicite. Comment devient-on palace ? «C’est une démarche volontaire : il faut faire acte de candidature et envoyer un dossier. C’est ensuite un travail important, qui emploie une personne à temps complet pendant plus d’un mois. Il faut répondre à un certain nombre de critères d’excellence – la taille des chambres et de la salle de bains, la présence d’un spa, d’un business center, de climatisation, d’ascenseurs, le caractère polyglotte des employés, etc.»

 

 

 

234 questions et… un jury

Le formulaire administratif d’éligibilité énumère en effet 234 questions, de l’existence d’une enseigne en bon état jusqu’à la «sensibilisation des collaborateurs à la gestion économe des déchets» en passant par la présence du wifi, l’éclairage dans les couloirs ou un service de voiturier. «Mais un palace, ce n’est pas uniquement des chiffres, des surfaces, des équipements. C’est aussi une histoire, une aura, une architecture, une place dans la ville, la notoriété d’un restaurant, bref, des éléments immatériels. Seuls des écrivains, des historiens, des architectes, des gens habitués à voyager sont capables de sentir cette patine.» Un jury de personnalités qualifiées, parmi lesquelles figuraient Dominique Fernandez et Gonzague Saint Bris, a été composé pour séjourner, tester et trancher. Prochaine promotion dans quelques mois : outre Le Bristol, Le Meurice et le Park Hyatt, on saura quelles grandes adresses parisiennes tiendront compagnie au Plaza Athénée…

 

Commentez le premier !