Le n°5, s’expose au Palais de Tokyo

Du 5 mai au 5 Juin, Le Palais de Tokyo accueil la maison Chanel et consacre une exposition au légendaire Chanel N°5. Un mois d’exposition pour s’imprégner de l’essence de cette fragrance si célèbre, il serait dommage de passer à côté…

 

Exposition Chanel N°5

NÉ D’UN DÉSIR, D’UNE ÉVOCATION ET D’UNE ABSENCE, N°5 RÉUNISSAIT TOUS LES INGRÉDIENTS ROMANESQUES POUR DEVENIR UNE LÉGENDE, UNE LÉGENDE QUI SE CONFOND AVEC CELLE DE GABRIELLE CHANEL.LORSQUE CETTE DERNIÈRE CHARGE ERNEST BEAUX D’IMAGINER POUR ELLE UN PARFUM – PARFUM QU’ELLE FERA SIEN MAIS QU’ELLE OFFRIRA AUSSI AUX FEMMES DU MONDE ENTIER – CHERCHE-T-ELLE À TRAVERS LUI CE QUE PROUST NOMME UNE « RÉMINISCENCE », SOUVENIR CHÉRI D’UN AMOUR QUE LA MORT ACCIDENTELLE D’ARTHUR CAPEL FIN 1919 A INTERROMPU VIOLEMMENT ? PREMIER GRAND AMOUR, À LA FOIS INOUBLIABLE ET INITIATIQUE, ARTHUR CAPEL DIT BOY A TRANSMIS À GABRIELLE CHANEL UN GOÛT PRONONCÉ POUR LA LITTÉRATURE ET L’ÉSOTÉRISME. C’EST À SES CÔTÉS QUE GABRIELLE CHANEL DEVIENT UNE LECTRICE, ET UNE FOIS BOY DISPARU, ELLE POURSUIT SON DIALOGUE SENTIMENTAL À TRAVERS LES LIVRES QU’IL LUI A FAIT LIRE, S’ATTACHE AUX SIGNES ET AUX CHIFFRES QU’ILS LUI A FAIT LIRE, S’ATTACHE AUX SIGNES ET AUX CHIFFRES QU’ILS PARTAGEAIENT, COMME ELLE L’A FINALEMENT TOUJOURS FAIT DEPUIS L’ENFANCE ENTRE LES MURS DE L’ORPHELINAT D’AUBAZINE, CONJURANT AINSI LA SOLITUDE… POUR MIEUX L’ÉLOIGNER DU DEUIL, MISIA ET JOSÉ MARIA SERT L’ENTRAÎNENT À VENISE. FLAMBOYANTE ET MYSTÉRIEUSE, PARTAGÉE ENTRE ORIENT ET OCCIDENT, LA SÉRÉNISSIME AUX VISAGES MULTIPLES, SÉDUIT GABRIELLE CHANEL QUI EN FAIT L’UN DE SES LIEUX DE PRÉDILECTION ET NE CESSE DE S’EN INSPIRER. TOUT COMME ELLE RÊVE DE LA RUSSIE QUE LE GRAND DUC DMITRI PAVLOVITCH LUI DÉPEINT… CETTE RUSSIE QUI NOURRIT L’IMAGINAIRE OLFACTIF D’ERNEST BEAUX QUI A SERVI À LA COUR DES TSARS AVANT DE S’EXILER EN FRANCE, CHASSÉ PAR LA RÉVOLUTION. LE PARFUM QU’IL VA IMAGINER POUR GABRIELLE CHANEL CONVOQUE ET CONCENTRE UN VÉCU, DES SOUVENIRS, MAIS IL EST AUSSI DE PAR SA NOUVEAUTÉ RADICALE UNE CRÉATION QUI ÉCHAPPE AU TEMPS. EN SUBLIMANT SON DEUIL, CHANEL S’OFFRE UN PARFUM D’ÉTERNITÉ…

 

Exposition Chanel N°5

 

N°5 VOIT LE JOUR EN 1921 DANS UN CONTEXTE CRÉATIF DES PLUS DYNAMIQUES. DEPUIS LA RÉVOLUTION CUBISTE DES DEMOISELLES D’AVIGNON DE PICASSO ENExposition Chanel N°5 1907, ET L’AVÈNEMENT DU FUTURISME ITALIEN EN 1908, LES AVANT-GARDES N’ONT DE CESSE D’ÉCRIRE UNE MODERNITÉ QUI TRIOMPHE À L’AUBE DES ANNÉES 1920. PLUS QUE JAMAIS L’ABSTRACTION TRAVERSE LES DIFFÉRENTS DOMAINES DE LA CRÉATION INSPIRANT AUSSI BIEN LES ARTS PLASTIQUES QUE LA POÉSIE, LA LITTÉRATURE, LA MUSIQUE ET JUSQU’AUX EFFLUVES DE CE PARFUM NOUVEAU QUI ÉVOQUE UNE FLEUR MYSTÉRIEUSE, À MOINS QU’IL N’ÉVOQUE D’ABORD UNE FEMME…MADEMOISELLE CHANEL A APPELÉ DE SES VŒUX « UN PARFUM DE FEMME À ODEUR DE FEMME », ELLE L’A BAPTISÉ D’UN NUMÉRO MATRICULE LE 5, METTANT AINSI À DISTANCE TOUTE TENTATION DESCRIPTIVE OU FIGURATIVE. PROCHE DES CRÉATEURS PARMI LES PLUS NOVATEURS DE SON ÉPOQUE, NOTAMMENT COCTEAU, PICASSO, APOLLINAIRE, STRAVINSKY, DALI ET DIAGHILEV, MADEMOISELLE CHANEL ENTRETIENT AVEC CHACUN D’EUX UN DIALOGUE AMICAL NOURRI D’ÉCHANGES D’IDÉES QUI LA CONFORTENT SUR LA VOIE DE LA MODERNITÉ QU’ELLE A FAIT SIENNE. NÉ DE CET AIR DU TEMPS QUI PORTE LES AVANT-GARDES, N°5 SEMBLE EN ÊTRE LE MANIFESTE. LE CUBISME, LE DADAÏSME, LE SURRÉALISME SONT AUTANT DE COURANTS DONT IL POURRAIT CONSTITUER LE DOUBLE OLFACTIF, TANT IL EXPRIME CETTE ASPIRATION À UNE MODERNITÉ ABSOLUE. L’EXPOSITION DÉCRYPTE CE CONTEXTE PARTICULIER ET RÉVÈLE LES LIENS MULTIPLES, LES CORRESPONDANCES ET LES RÉFÉRENCES QUI RELIENT N°5 AUX CRÉATIONS DE SON ÉPOQUE.

DE SON INTITULÉ SINGULIER ET DU DOUBLE C QUI LE SIGNE, À SON FLACON ET À SON BOUCHON AUX LIGNES NETTES, DE SON ÉTIQUETTE PRESQUE PHARMACEUTIQUE À SON ÉTUI, UN COLLAGE DE PAPIER À GROS GRAIN SURLIGNÉ DE NOIR, N°5 RELÈVE D’UN PROJET DANS LEQUEL CHAQUE ÉLÉMENT DE LANGAGE EST SOLIDEMENT ANCRÉ DANS L’UNIVERS DE CHANEL. A L’IMAGE D’UNE CRÉATION ARTISTIQUE, CHAQUE DÉTAIL A FAIT L’OBJET D’UNE DÉMARCHE CONSTRUITE QUI FAIT DU PARFUM COMME DE SON CONTENANT, ET JUSQU’AUX CAMPAGNES DE PUBLICITÉ SUCCESSIVES QUI L’ACCOMPAGNENT À TRAVERS LE TEMPS, UN MANIFESTE. CE MANIFESTE N’EST AUTRE QUE CELUI D’UN STYLE, LE STYLE DE CHANEL DONT IL EST L’ÉMANATION OU LA QUINTESSENCE, ET DONT IL INCARNE TOUTES LES VALEURS. 

 

Exposition Chanel N°5 Exposition Chanel N°5 Exposition Chanel N°5

 

INTUITION OU INTELLIGENCE, EN 1921, ALORS QU’ELLE RESPIRE LE FLACON DONT ON PRÉTEND QU’IL CONTIENT LA CINQUIÈME PROPOSITION D’ERNEST BEAUX,Exposition Chanel N°5 MADEMOISELLE CHANEL SAIT QU’ELLE TIENT LÀ UN MYTHE. UNE LÉGENDE QUI VA LARGEMENT CONTRIBUER À LA SIENNE, ELLE QUI A SU MIEUX QUE PERSONNE S’INVENTER, ET PROPOSE GÉNÉREUSEMENT AUX FEMMES D’EN FAIRE AUTANT… GESTE HAUTEMENT SYMBOLIQUE : À SON TOUR ELLE LEUR TEND LE FLACON, PROPOSANT AU MONDE ENTIER SON PARFUM, CE NUMÉRO 5 QU’ELLE A DÉCIDÉ D’INCARNER FACE À L’OBJECTIF DE FRANÇOIS KOLLAR POUR SA PREMIÈRE CAMPAGNE PUBLICITAIRE AMÉRICAINE DANS HARPER’S BAZAAR EN 1937. D’AUTRES FEMMES APRÈS ELLE, PRENDRONT LE RELAIS EXPRIMANT CET ÉTERNEL FÉMININ DONT N°5 SEMBLE AVOIR PERCÉ LE MYSTÈRE.DANS LA CONSTRUCTION DE CET ÉDIFICE QU’EST LE MYTHE, FLOTTE L’OMBRE FUGITIVE D’UN HOMME, ABSENT BIEN QUE TRÈS PRÉSENT, COMPLICE D’UNE HISTOIRE SECRÈTE COMME BOY CAPEL L’EST IMMUABLEMENT MALGRÉ LA MORT, OU COMME L’EST PIERRE REVERDY L’AMOUR SECRET ET RECLUS AVEC LEQUEL GABRIELLE CHANEL ENTRETIENT LE DIALOGUE DE TOUTE UNE VIE.

 

TRAVERSÉE DE L’ESPACE ET DU TEMPS, N°5 CULTURE CHANEL EST UN VOYAGE AU CŒUR DE L’UNIVERS DE CHANEL. ENTRE RÉALITÉ ET FICTION, L’HISTOIRE DE N°5 NOUS LIVRE LES CLÉS D’UN UNIVERS CRÉATIF QUI NE CESSE DE S’ENRICHIR AU FIL DU TEMPS, ANTICIPANT SUR LA MODERNITÉ ET ALLANT JUSQU’À INVENTER SA PROPRE TEMPORALITÉ. NÉ DE L’AIR DU TEMPS ET DES ASPIRATIONS D’UNE FEMME ET D’UNE ÉPOQUE, CE PARFUM PORTE ET RÉVÈLE LA DÉMARCHE CRÉATIVE À LA FOIS VISIONNAIRE ET SINGULIÈRE DE CHANEL, DE MADEMOISELLE CHANEL À NOS JOURS.

 

 N°5, culture Chanel, du 5 mai au 5 Juin, Palais de Tokyo. 

 

Exposition Chanel N°5 Exposition Chanel N°5 Exposition Chanel N°5 

 

 

1 Comment

  • Répondre mai 25, 2013

    claudie roland

    sublime fragrance,intemporelle et tres raffinee,dont Marylin Monroe n’en a pas point contribue a faire de ce parfum plus qu’un mythe,une elegante institution olfactive de la feminite.

Leave a Reply