La maison Vuitton, se remet au parfum

En 1926, Louis Vuitton signe son premier parfum « Heures d’absence ». Sans doute un nom prédestiné, car si la marque est très présente dans l’actualité de la mode grâce au génie créatif de Marc Jacobs elle n’apparaît pas aux côtés de ses consœurs au rayon des senteurs et depuis plusieurs années, aucun parfum n’est siglé LV.

Rassurez-vous, depuis le 3 janvier, le maître parfumeur Jacques Cavallier Belletrud, à qui l’on doit le « Poème » de Lancôme, le « Cinéma » d’YSL ou encore le « Dior Addict » active ses narines pour mettre au point les prochaines eaux de toilettes de la maison.

La date de sortie de ces précieuses fragrances reste encore inconnue, mais la marque a décidé qu’elles seront vendues uniquement en boutiques Louis Vuitton.

 

Commentez le premier !