High Profile: le défilé haute couture Chanel automne-hiver 2018/19 signé Karl Lagerfeld

 

« La Haute Couture, c’est Paris ». Très attaché à la capitale, Karl Lagerfeld rend hommage au Paris littéraire, celui des amoureux des livres et de l’Académie Française. Face à la coupole de l’Institut de France, un décor de quai de Seine aligne les célèbres « boîtes » des bouquinistes. Une invitation à flâner qu’acceptent volontiers les Parisiennes de CHANEL, chaussées de bottines à revers et malicieusement coiffées de bananes rockabillyrallongées d’une queue-de-cheval.

 

 

La ville de Paris inspire la palette des couleurs de la saison : gris pâle des toitures de zinc,anthracite comme l’asphalte des rues, noir et marine profonds et nocturnes, or et argent desreflets de la lune sur la Seine frémissante. Le rose pâle et le mauve du lever de soleil, le blanc, l’écru et le beige des matins nuageux, le vert amande des toits des bâtiments historiques renforcent la douceur du panorama. Dans ce Paris sublimé, les broderies de cristaux alignés comme des pavés, les tulles grillagés et brodés d’or rappelant les cadenas accrochés au Pont des Arts sonnent comme une déclaration d’amour à une ville de mode et de culture, à un patrimoine historique riche.

 

 

Le tweed, classique ou plumetis, la flanelle, le velours, le crêpe, la dentelle, le taffetas, le radzimir et la mousseline habillent une silhouette longiligne.

Celle-ci adopte un fil conducteur original : un zip rebrodé de galon fend les profils des jupes et des vestes à manches étroites, les encadre parfois totalement. Une construction qui vient structurer un look ultra élégant : en plus des doublures souvent contrastées, le zip des jupes longues ou au genou dévoile une minijupe et celui de la veste découvre une taille rehaussée et, aux bras, de longues mitaines colorées.

Ainsi revisité, le tailleur iconique alterne avec des robes trompe-l’œil et de longs manteaux. Il revient encore en organza peint emprisonnantune feuille d’aluminium brodé. Certaines vestes s’unissent aussi à des jupes plissées. Des blouses de mousseline, des cols officiers montants, des tops en dentelle, des plastrons brodés de paillettes, de perles et de cristaux enrichissent encore le vestiaire.

 

 

 

Le soir, les épaules sont fendues, les bustes richement parés, brodés, drapés de nœuds, en contraste total avec des jupes et des bas de robes épurés. La légèreté et la délicatesse sont de mise avec un pull en mousseline ou en tulle réchauffant un top brodé. Un décolleté drapé et brodé en dentelle et papier de soie argenttombe en fourreau fluide.Un autre engeorgette de soie est structuré d’un drapé asymétrique à l’épaule.

 

 

 

Un bustier gilet brodé à la manière d’un coucher de soleil répond à une longue jupe droite en mousseline étagée de plis plats. D’autres bustiers s’associent à des jupes boules à bouillons de tulle. Des boléros de paillettes aux tons nuit scintillants comme les éclairages se reflétant sur la Seine, ou des tops à cristaux posés comme des pavés parisiens répondent à de voluptueuses jupes de mousseline blanche, noire ou grisée.

L’iconique robe noire de CHANEL, doublée d’une minijupe et d’un bustier zippé, passe en tweed galonné ou en georgette de soie plissée. Un pyjama du soir en organza et aluminium surpiqué vient iriser une promenade au crépuscule.

 

 

 

Le velours intervient sur une petite robe noire et son peignoir court argent, sur un long kimono noir à doublure brodée de fleurs multicolores, un top gansé de plumes associé à une longue jupe boule tressée de papier de soie argent, un long fourreau sur lequel est posé un bustier brodé. Les robes de taffetas présentent des épaules ballon, d’autres affichent des cols hauts…

 

 

 

La mariée, enfin, sort en robe longue droite et veste à effet redingote en tweed vert pâlerebrodée de feuilles à la manière d’un habit d’Académicien.

 

 

La nouvelle ambassadrice de CHANEL Penélope Cruz, les ambassadeurs de CHANEL Lily-Rose Depp, Vanessa Paradis, Pharrell Williams, Marine Vacth, Caroline de Maigret, Soo Joo Park, Ellie Bamber, Ayami Nakajo, Liu Wen et Zhou Xun, les actrices américaines Tracee Ellis Ross et Mackenzie Foy, l’actrice thailandaise Chutimon Chuengcharoensukuying, la chanteuse canadienne Charlotte Cardin, les actrices françaises Diane Rouxel et Carole Bouquet ainsi que la danseuse française Marie-Agnès Gillot ont assisté au défilé Haute Couture Automne- Hiver 2018/19 de CHANEL présenté ce mardi 3 juillet 2018 au Grand Palais.

 

 

Par cette collection, Karl Lagerfeld rappelle que Paris est une capitale unique de mode, d’arts et deculture, qui ne fait qu’un avec CHANEL.

 

#CHANELHauteCouture

#CHANELHighProfile

Be first to comment