GUCCI ET CHIME FOR CHANGE x L’UNICEF X BEYONCÉ : OFFRIR UN ACCÈS À L’EAU POTABLE AUX FEMMES ET AUX ENFANTS DU BURUNDI

A l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, Gucci et CHIME FOR CHANGE ont annoncé un nouveau partenariat avec Beyoncé et UNICEF USA pour offrir un accès à l’eau potable aux enfants du Burundi, pays considéré comme le « cœur de l’Afrique ».

 

 

« Gucci et CHIME FOR CHANGE sont fiers de rejoindre Beyoncé et l’UNICEF pour faire changer la vie de centaines de milliers de femmes et de filles au Burundi », a déclaré Marco Bizzarri, PDG de Gucci. « A travers notre engagement dans BeyGood4Burundi, nous poursuivons la mission d’éducation, de santé et de justice lancée par CHIME FOR CHANGE en faveur des filles et des femmes du monde entier ».

« Cette initiative démontre tout le pouvoir que peuvent exercer la passion d’une femme et un partenariat », a déclaré Ivy McGregor, directrice des relations avec les associations caritatives et les entreprises chez Parkwood Entertainment, société qui héberge l’initiative BeyGOOD de Beyoncé. « En cette Journée mondiale de l’eau, je suis très heureuse que nos amis et partenaires GUCCI et CHIME FOR CHANGE croient aussi que “l’eau, c’est la vie”, et qu’ils aient décidé de passer à l’action à nos côtés. Nous serons désormais en mesure d’aider près d’un demi-million de personnes à accéder à l’eau potable ».

 

 

A travers son organisation caritative BeyGOOD, Beyoncé a lancé l’initiative pluriannuelle BEYGOOD4BURUNDI avec UNICEF USA en 2017 pour soutenir des programmes d’amélioration de la qualité de l’eau, des installations sanitaires et des pratiques d’hygiène de base dans les régions les plus difficiles d’accès de ce pays enclavé d’Afrique de l’Est où près de la moitié de la population n’avait pas accès à l’eau potable.

La construction des 35 premiers puits est désormais terminée et le million de dollars engagé par Gucci dans le projet au titre de partenaire fondateur contribueront à la création de 80 puits supplémentaires pour que 120 000 femmes, filles et leurs familles aient accès à l’eau potable. Le programme s’appuie sur les trois piliers de la campagne CHIME FOR CHANGE de Gucci – éducation, santé et justice – afin d’améliorer les conditions de vie des jeunes filles et des femmes à travers le monde entier.

L’accès à l’eau potable permettra de réduire le nombre de décès infantiles liés aux maladies transmises par l’eau, mais évitera aussi aux filles de devoir parcourir de longues distances à pied sur des trajets souvent dangereux où elles risquent d’être attaquées. Quand les filles n’ont plus à consacrer plusieurs heures par jour à la collecte d’eau potable, elles peuvent aller à l’école. Si les toilettes de cette école sont propres, elles n’ont plus à manquer les cours quand elles ont leurs règles. Dans certaines régions du Burundi, les femmes accouchent dans des hôpitaux sans eau courante. Les sages femmes pratiquent des accouchements sans savon pour se laver les mains. Pour de nombreuses filles et femmes, l’accès à l’eau potable est donc un tremplin vers l’égalité.

 

 

Dans le monde, les filles et les femmes consacrent environ 200 millions d’heures par jour à la collecte de l’eau. Au Burundi, la pénurie en eau potable, le taux élevé de malnutrition chronique et l’accès limité à l’énergie empêchent des millions d’enfants de survivre, de s’épanouir et de réaliser leur plein potentiel. Le pays abrite l’une des populations les plus jeunes du monde : 52 % des habitants ont moins de 18 ans. De même, les femmes représentent 52 % de la population totale. L’émancipation des adolescentes et le soutien à la réalisation de leur plein potentiel sont non seulement la voie à suivre, mais s’avèrent également stratégiques pour un développement économique durable et pacifique.

Lancé en 2005, le partenariat de Gucci avec l’UNICEF a déjà permis de collecter plus de 21 millions de dollars au profit de plus de 7,5 millions d’enfants en Afrique subsaharienne et en Asie via des programmes de l’UNICEF qui offrent un avenir meilleur aux enfants les plus vulnérables. Depuis que Gucci a fondé sa campagne mondiale CHIME FOR CHANGE pour l’égalité homme-femme en 2013, les organisations ont étroitement collaboré sur de nombreux projets visant à améliorer la vie des jeunes filles et des femmes à travers le monde, notamment la Girls’ Empowerment Initiative de l’UNICEF. Salma Hayek Pinault et Beyoncé, cofondatrices de CHIME FOR CHANGE, dirigent la campagne à travers des initiatives UNICEF telles que l’appel de Salma Hayek en faveur des réfugiés syriens en 2015 et pour les victimes du séisme d’une magnitude de 7,1 qui a frappé le Mexique en 2017, ainsi que via le programme BEYGOOD4BURUNDI de Beyoncé.

 

 

« S’attaquer à la crise mondiale de l’eau fait partie du chemin que nous devons emprunter afin d’offrir un avenir meilleur aux enfants et l’UNICEF ne peut pas le faire tout seul », a déclaré Caryl M. Stern, présidente d’UNICEF USA. « Nous sommes extrêmement reconnaissants envers Gucci, notre partenaire de longue date, d’avoir rejoint l’UNICEF, ainsi qu’envers Beyoncé à travers BeyGOOD, car ils contribuent à changer radicalement la vie des enfants du Burundi. Grâce à ce partenariat, nous pouvons leur offrir une chance d’apprendre, de s’amuser, de s’épanouir et de s’orienter vers un avenir meilleur, pour eux et pour leurs familles ».

 

Pour aider Gucci, CHIME FOR CHANGE, Beyoncé et l’UNICEF à émanciper les femmes, les filles et les familles du Burundi grâce à l’accès à l’eau potable, rendez-vous sur Beyonce.com/beygood4burundi.

Be first to comment