Gucci annonce six nouveaux Gucci palaces et célèbre l’évènement par des collaborations avec des artistes talentueux

Gucci a le plaisir d’annoncer l’expansion de son réseau de Gucci Places avec l’ajout de six nouvelles destinations spéciales. L’initiative Gucci Places est une invitation à explorer des lieux qui inspirent la Maison à travers le monde entier. A la liste existante, Gucci ajoute aujourd’hui six lieux désignés comme des Gucci Places, c’est-à-dire qui reflètent le goût et les valeurs particulières de la Maison.

Les lieux qui rejoignent officiellement la sélection Gucci sont les suivants : l’atelier de Dapper Dan à New York (Etat de New York, Etats-Unis), le Hollywood Forever Cemetery (Los Angeles, Etats-Unis), le Gucci Garden (Florence, Italie), le jardin de Boboli (Florence, Italie), l’Antica Libreria Cascianelli (Rome, Italie) et le Daelim Museum (Séoul, Corée du Sud).

Cette initiative vise à encourager le grand public à découvrir des histoires intéressantes et surprenantes à propos de ces lieux et à faire ainsi partie d’une communauté. Le programme Gucci Places compose un réseau de sites liés à Gucci qui possèdent tous le pouvoir de surprendre, de susciter l’intérêt et d’inspirer une réaction créative.

 

 

Parmi les Gucci Places actuels figurent le château de Chatsworth (Derbyshire, Angleterre), la Biblioteca Angelica (Rome, Italie), le domaine Castello Sonnino (Montespertoli, Italie), la Maison Assouline (Londres, Angleterre), le Los Angeles County Museum of Art (LACMA, Los Angeles, Californie, Etats-Unis), le restaurant Bibo (Hong Kong) et le disquaire Waltz (Nakameguro, Tokyo, Japon).

Pour célébrer l’ajout des six nouveaux Gucci Places, la Maison a demandé à plusieurs créatifs talentueux de les visiter et d’enregistrer leurs impressions. Ils ont utilisé des appareils photo instantanés pour produire des images spontanées qui reflètent leurs réactions à ces environnements. Les résultats constituent des carnets de découverte visuels éminemment personnels qui présentent des recoins cachés, des notes de voyage et des esquisses, ainsi que des photos de souvenirs choisis par les artistes : par exemple, des fleurs du jardin de Boboli, des poèmes de l’Antica Libreria Cascianelli ou des billets d’entrée au Daelim Museum.

 

Voici les six artistes qui ont été invités à participer :

Isabella Cotier (x Gucci Garden) : Née à Londres, cette artiste qui a grandi à Florence vit désormais dans la capitale britannique où elle crée des illustrations en couleur originales, ludiques et faussement naïves. Elle s’est inspirée de personnes rencontrées dans les rues de Florence pour produire une série d’images spéciales que Gucci a utilisées sur une collection exclusive de T-shirts, de sweatshirts et autres modèles à capuche.

Silvia Calderoni (x Antica Libreria Cascianelli) : Cette artiste et performeuse italienne est réputée pour ses collaborations avec le Teatro della Valdoca à Cesena et la Compagnie Motus fondée à Rimini. Elle a présenté et joué dans le spectacle MDLSX de Motus, une pièce qui aborde les thèmes du genre, de l’identité et des frontières, au Gucci Hub de Milan le 14 janvier 2019. Elle faisait aussi partie des talents photographiés à Rome par Mick Rock pour la campagne publicitaire Gucci Croisière 2018.

Adrian Kozakiewicz (x jardin de Boboli) : Son élevage d’insectes en Allemagne est l’un des plus importants d’Europe. Il partage des photos de ses créatures en train de ramper sur lui via son compte Instagram. Il a collaboré avec Gucci au projet d’illustration Do It Yourself.

Alex Cameron (x Hollywood Forever Cemetery) : Ce musicien et compositeur australien basé à Los Angeles est réputé pour son travail très conceptuel. Ses chansons mondialement célèbres se caractérisent par la distillation d’une prose brève et de photographies instantanées. Il s’est produit lors de la fête de lancement du parfum Gucci Guilty au Hollywood Forever Cemetery en novembre 2018.

Coco Capitán (x Daelim Museum) : L’œuvre de cette photographe et artiste espagnole explore sa sensibilité instinctive à la politique de la société contemporaine. Elle a collaboré avec Gucci sur de nombreux projets, notamment les Gucci Art Walls et la création de produits.

Brandice Daniel (x atelier de Dapper Dan) : Cette femme d’affaires et auteure américaine est également PDG et fondatrice du mouvement Harlem’s Fashion Row (HFR) dont la plateforme s’attache à faire entendre la voix des créatifs multiculturels. Elle figure parmi les personnalités de Harlem photographiées par Ari Marcopoulos pour Dapper Dan’s Harlem, le nouveau livre de Gucci.

Pour donner vie aux Gucci Places, l’application Gucci intègre une fonction qui permet de s’immerger dans l’histoire de chacun de ces lieux particuliers. Elle est configurée pour utiliser les services de géolocalisation du smartphone de l’utilisateur, lui envoyer des notifications push lorsqu’il se trouve à proximité d’un Gucci Place et l’inviter à le visiter. Une fois à l’intérieur d’un Gucci Place, l’application permet de s’enregistrer et de gagner le badge associé au lieu. On peut ainsi collectionner les badges de tous les Gucci Places et les partager sur les réseaux sociaux.

L’application fournit également une description détaillée du lieu, avec des textes, des photos et/ou des vidéos. Les utilisateurs peuvent aussi accéder à une rubrique d’information pour contacter le lieu par e-mail ou par téléphone, ou visiter son site Web.

Be first to comment