GRAND PALAIS AND PETIT PALAIS:SEPTEMBER’S MEETING

Grand Palais, salve Galeries nationales
28 Septembre 2016 – 15 janvier 2017
grandp
On ne présente plus la carrière de Georges Remi, dit Hergé, auteur belge de bande dessinée principalement connu pour Les Aventures de Tintin. Souvent considéré comme « le père de la bande dessinée européenne », il est l’un des premiers auteurs francophones à reprendre le style américain de la bande dessinée à bulles. Perfectionniste et visionnaire, il crée tour à tour Les Exploits de Quick et Flupke (1930) ou Les Aventures de Jo, Zette et Jocko (1935) et fait évoluer ses personnages en lien avec l’actualité contemporaine. Il est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands artistes contemporains et a vendu presque 250 millions d’albums, traduits dans une centaine de langues.
————————
 
Grand Palais, Galeries nationales
05 Octobre 2016 – 23 Janvier 2017
riveira
Depuis son indépendance conquise face à la monarchie espagnole en 1821, le Mexique n’a cessé d’affirmer sa volonté de changement et son esprit de modernité. C’est en s’appuyant sur la peinture, la sculpture, l’architecture, l’urbanisme, la musique, la littérature, le cinéma et les arts appliqués que le pays forge son identité. Souhaitée par les plus hautes autorités françaises et mexicaines, l’exposition est la plus grande manifestation consacrée à l’art mexicain depuis 1953. Offrant un panorama d’artistes célèbres tels que Diego Rivera, Frida Kahlo ou Rufino Tamayo, le parcours dresse un constat de la bouillonnante créativité artistique du pays tout au long du XXe siècle.
——————————-
Petit Palais
28 Septembre 2016 – 15 janvier 2017
wilde_par_sarony-_allonge
Le Petit Palais présente la première grande exposition française consacrée au célèbre écrivain Oscar Wilde et rend hommage à ce parfait francophone et ardent francophile. En effet, Oscar Wilde fit de nombreux séjours à Paris entre 1883 et 1890, et y mourut dans le dénuement et la misère après sa condamnation à Londres pour homosexualité en 1895. Il fut l’ami d’André Gide, de Pierre Louÿs, fréquenta Mallarmé, Verlaine, Victor Hugo. Il écrivit directement en français sa pièce de théâtre Salomé dont il destinait le rôle-titre à Sarah Bernhardt. Son tombeau au cimetière du Père Lachaise est surmonté d’une sculpture de Jacob Epstein. Pour cette grande première, le Petit Palais retracera la vie et l’œuvre d’Oscar Wilde à travers un ensemble de plus de 200 pièces rassemblant documents exceptionnels, manuscrits, photographies, dessins, caricatures, effets personnels, et tableaux empruntés en Irlande et en Angleterre, mais aussi aux Etats-Unis, au Canada, en Italie, dans les musées français (musée d’Orsay, BnF…) et dans différentes collections privées. La partie biographique présentera un caractère inédit en réunissant plusieurs portraits jamais vus ensemble jusqu’ici, notamment celui peint par Harper Pennington (UCLA, William Andrews Clark Memorial Library, Los Angeles). De même la présentation dans son ensemble de la série des 27 portraits photographiques par Sarony, réalisés pendant la tournée américaine de Wilde sera une première. Divers portraits de parents, d’amis et de familiers (Constance, Lord Alfred Douglas…) permettront d’évoquer ses relations littéraires, sa vie personnelle, complétés par quelques memorabilia et plusieurs dessins, aquarelles, paysages réalisés par Oscar Wilde lui-même. L’exposition comportera bien sûr des manuscrits des œuvres les plus importantes. L’accent sera mis notamment sur Salomé publié en français en 1893, dont seront présentées en regard les fameuses illustrations par Beardsley.

Be first to comment