GIORGIO ARMANI ANNONCE LA NOUVELLE EXPOSITION ACCENTS OF STYLE AU ARMANI/SILOS

Giorgio Armani a franchi cette ligne très mince qui sépare le masculin et le féminin, qui cache le secret du sens moderne de la séduction. En déconstruisant et repensant la veste de tailleur, il a atténué les styles masculins les plus traditionnels et à donner du pouvoir aux femmes. Il a retiré la couleur de la couleur, introduisant dans la mode une palette de gris et de beige qui annonçait une transformation visuelle complète.

C’est dans cet espace privilégié que le minimalisme Armani trouve son juste milieu entre la mode et le design, l’art et la technologie. C’est le monde des accessoires, que le designer a abordé à la fin des années 80, chemin inverse de nombreux autres qui passent plus de la maroquinerie au prêt à porter. Cet univers de Giorgio Armani – probablement le moins connu mais étonnamment surprenant – s’exprime à travers un langage élégant et discret faisant partie intégrante de sa vision de la mode, créant des articles qui complètent et définissent le look : des accents de style mesurées et équilibrés. Exactement comme les silhouettes d’Armani reflètent une société qui est en constante évolution et mutation, ses accessoires parlent du temps présent, incarnant des idées de confort, sophistication et artisanat.

 

 

Entre Art et Design, l’attention du designer s’est initialement posé sur les souliers qui soulignent la silhouette: les ballerines plates, par exemple, qui donnent une posture unique et élancée dont Giorgio Armani a été l’un des premiers à associer avec des robes de soirée, des slingbacks sophistiqués et escarpins aussi, apporte un équilibre qui donne un sens au quotidien. L’idée d’objets ornés de bijoux, le résultat d’expérimentation constances avec des matériaux et tissus étincelants ainsi que l’exploration de motifs et des techniques d’impressions réalisés à la main, a conduit à des styles de sacs extraordinaires, développés en cuir naturel et dans des tissus tels que la soie, les peaux exotiques, apportant une touche d’excentricité à des objets destinés à être porté au jour le jour. Ensuite, il y a le sac Plissé, inspiré par les détails des vêtements, ou des pochettes surdimensionnées, parfois dans des couleurs étonnamment vives. Toutes ces explorations s’ajoutent à la définition du style Armani. Pourtant, cet inhabituel fonctionne de manière mystérieuse, tout comme le style Giorgio Armani avec les bijoux. « J’aime l’idée de dépasser mes limites, d’aller plus loin et de relever de nouveaux défis. Encore et toujours, je poursuis mes expériences et je m’amuse » explique-t-il. Libéré des contraintes, le designer a créé des broches en forme d’insectes brillants et des colliers décorés de tissus mélangeant velours, soie et tulle ornés de pierres, soulignant une modernité qui remonte aux origines de l’univers Armani et qui en même temps, met en avant des idées et des couleurs qui inspirent des visions oniriques et enchantées.

Dans cette fusion des mondes différents mais similaires, les parcours de l’exposition dévoilent les thèmes récurrents du travail du designer : estampes ethniques et animales, Métropolis et Néoclassique, Bicolore et Colour Block, Nuit et Jour. Il s’agit d’une continuité qui va bien au-delà d’une simple présentation, c’est aussi une narration qui mélange la logique et le fantastique et qui souligne le concept personnel de liberté de Giorgio Armani. Comme il le dit lui-même ; nous ne devons jamais être prisonniers de nous-mêmes.

Commentez le premier !