ELTON JOHN SERA EXCLUSIVEMENT HABILLÉ PAR GUCCI POUR LES CONCERTS DE SA TOURNÉE D’ADIEU

Elton John est un fan de mode et ses costumes de scène sont aujourd’hui devenus légendaires. A l’occasion de sa tournée d’adieu Farewell Yellow Brick Road, il a demandé à Gucci de lui créer une garde-robe de scène complète pour ce qui promet d’être à la fois un moment extraordinaire dans l’histoire du rock et la meilleure performance de sa vie.

 

 

Depuis quelques saisons, Elton John s’est lié d’amitié avec Alessandro Michele, le directeur de la création de Gucci. Un certain nombre de tenues et de modèles Gucci directement inspirés de pièces vintage rendues célèbres par le musicien s’est ainsi frayé un chemin dans la collection. Pour les costumes de la tournée Farewell Yellow Brick Road, l’objectif était simple : ils devaient refléter la quintessence d’Elton John en tant que bête de scène et chanteur mondialement célèbre.

 

 

Pour la première partie du concert, l’artiste porte une série de tenues construites autour d’élégantes queues-de-pie décorées d’étonnantes broderies dans le nouveau style signature de Gucci. Les pièces spéciales intègrent des motifs stars de la Maison, par exemple des fleurs, des étoiles, un serpent et un tigre. Tel un éblouissant pianiste de concert contemporain, Elton John apparaît dans une queue-de-pie en ottoman de soie noir passepoilée de paillettes dorées avec des revers couleur pêche. Des broderies florales ornent le devant et le dos de la veste, tandis que les initiales de l’artiste – E.J. – sont appliquées en satin blanc matelassé dans le dos. Un pantalon en ottoman de soie noir avec bande latérale à paillettes dorées vient compléter l’ensemble. Elton John portera plusieurs déclinaisons de ce look au début de sa performance, notamment d’autres queues-de-pie en mohair blanc ou intégralement recouvertes de paillettes.

 

 

La deuxième partie du concert mise sur des tenues de soirée typiquement rock and roll, notamment des vestes stylisées à grands revers crantés. Une veste jacquard ornée de chinoiseries florales rose pêche est brodée d’un oiseau en vol dans le dos, ainsi que de rayons de cristaux et de paillettes sur le devant et au dos. La veste est décorée de nuages roses et turquoise. Le revers cranté en satin turquoise présente des cristaux et des paillettes cousus main. Plusieurs pantalons de différentes couleurs sont soulignés de bandes latérales à paillettes. D’autres vestes de soirée explorent les imprimés, des décors floraux intégraux aux motifs géométriques en passant par les losanges. Le passepoil en velours à cristaux contribue à cette esthétique opulente et luxueuse.

 

 

Les costumes de scène de la dernière partie du concert s’inspirent d’un des vêtements préférés de l’artiste : le peignoir. Il l’a toujours adoré et en porte chez lui aussi bien qu’en coulisses pendant ses tournées. Ces tenues sont un clin d’œil à la décadence de l’Ancien monde, à l’esprit des monarques français et des gentlemen anglais. Gucci l’a canalisé dans un ensemble de peignoirs exotiques richement décorés. La plupart sont en soie de couleur (souvent avec des motifs floraux), avec des cols châle contrastés. Les dos des peignoirs présentent différents motifs : un chat, un serpent, un tigre rugissant et deux bébés léopards. Au dos de l’un des peignoirs, les mots « Elton John » sont inscrits d’une épaule à l’autre en cristaux blancs.

 

 

Enfin, un luxueux survêtement apporte un contraste sport qui tranche avec la théâtralité délibérée des autres looks. Ce survêtement noir présente des rayures et des empiècements rouges et verts, les couleurs du ruban Web classique de Gucci. Toutes ces tenues sont associées à d’élégantes chemises noires ou blanches, avec différents plastrons décoratifs ornés de volants de la même couleur que le corps de chemise ou, dans le cas des chemises blanches, intégrant du bleu clair ou du rose pâle, voire les deux. La garde-robe comprend également des T-shirts aux couleurs pastel de l’arc-en-ciel, des lunettes de soleil surdimensionnées aux couleurs vives décorées de cristaux, des bijoux étincelants (broches et colliers de perles), ainsi qu’un vaste choix de chaussures.

 

 

Déclinées dans de nombreuses couleurs différentes de cuir et de daim, les chaussures sont ornées de cristaux. Plusieurs paires sont décorées d’étoiles scintillantes sur le bout de pied, ou d’un « E » sur le pied droit et d’un « J » sur le pied gauche. Une sélection de baskets brillantes présente des décors similaires. Le style des initiales du musicien s’inspire d’une paire de bottines retrouvée dans les archives de ses tenues de scène.

 

 

La tournée Farewell Yellow Brick Road a débuté le samedi 8 septembre à Allentown en Pennsylvanie aux Etats-Unis.

Be first to comment