Elie Saab

PORTRAIT OFFICIEL

Le Couturier

 

Une vocation précoce Elie Saab est né à Beyrouth le 4 juillet 1964, d’un père marchand de bois et d’une mère au foyer. Il est l’aîné d’une famille de cinq enfants. Il s’intéresse dès son plus jeune âge à la couture, puisqu’à seulement 9 ans, il passe son temps libre à découper des patrons et à dessiner des croquis qu’il exécute pour ses sœurs, en donnant des coups de ciseaux de-ci de-là dans les nappes et rideaux de sa mère. Le talent de ce jeune garçon fait rapidement le tour du quartier et lui permet de se constituer un petit réseau de clientes fidèles.

 

Il entreprend des études dans cette voie, mais s’ennuie rapidement, maîtrisant déjà l’art et le savoir-faire de la couture. Il crée donc, en 1982, à tout juste 18 ans, son atelier de Couture à Beyrouth composé alors d’une quinzaine de petites mains.

 

Dans les mois qui suivent, il présente sa première Collection à un public de jeunes femmes conquis par le talent de cet artiste autodidacte qui sort du lot en créant des robes ultra-féminines. Sa renommée dépasse rapidement les frontières, et attire le gotha qui veut être habillé par ELIE SAAB.

 

Beyrouth – Rome – Paris

 

En 1997, Elie Saab intègre la « Camera Nazionale de la Moda », il est le seul membre étranger parmi un florilège de créateurs italiens, un véritable privilège. Il défile à Rome trois années consécutives, avant d’être invité, en 2000, par la Chambre Syndicale de la Haute Couture à défiler dans la capitale française. Il présente chaque année deux collections couture à Paris.

 

En 1998, Elie Saab lance sa ligne de Prêt-à-porter au cours de la Semaine de la Mode à Milan, une collection automne/hiver 1998-1999 très bien accueillie. Dès lors, les commandes affluent, et les points de vente se multiplient chaque saison : Paris, Londres, Madrid, Moscou, Los Angeles, Hong Kong …

 

En 2002, Elie Saab s’installe à Paris au cœur du triangle d’or, en ouvrant un salon de couture afin de recevoir une clientèle de plus en plus cosmopolite et internationale, ainsi qu’un showroom présentant aux acheteurs du monde entier sa collection de prêt-à-porter résolument chic et élégante.

 

En 2005, Elie Saab inaugure sa nouvelle Maison de Couture en plein cœur du centre-ville reconstruit de Beyrouth. Un immeuble ultra-moderne de 5 étages abritant ses ateliers, son studio de création, sa boutique de prêt-à-porter et d’accessoires, et ses salons Couture et de Robes de Mariée.

 

Beyrouth – Rome – Paris suite

 

Cette même année, au moi d’octobre, le couturier présente pour la première fois sa collection de prêt-à-porter pendant la semaine de la mode parisienne. Petits ensembles, robes cocktails et du soir, sont assortis de sacs à mains, une nouvelle ligne de maroquinerie et accessoires voit ainsi le jour. Ce premier défilé remporte un vif succès auprès des acheteurs du monde entier et de la presse internationale.

 

En novembre 2006, Elie Saab adhère à la Chambre Syndicale de la Haute Couture en tant que membre correspondant. En avril 2007, le couturier confirme sa volonté de faire de Paris son deuxième port d’attache, en inaugurant 1000 m2 au cœur du triangle d’or. Ce nouvel espace situé au 1, Rond-point des Champs-Elysées, lieu historique qui a vu défiler les grands noms de la Couture Parisienne, est répartit sur trois niveaux qui présentent tout l’univers de la marque avec les lignes Prêt-à-porter et Accessoires côté boutique, ainsi que les collections Couture dans des salons adjacents.

 

En juillet 2008, ELIE SAAB continue son expansion internationale en ouvrant sa première boutique en Angleterre, à Londres, au premier étage du prestigieux grand magasin Harrod’s, puis en juin 2010, à Dubaï, au premier étage du luxury circle du prestigieux Dubaï Mall.

 

En Février 2012, ELIE SAAB ouvre sa première boutique en Asie, à Hong Kong dans le prestigieux Landmark Mall. Quelque mois plus tard, en Juillet 2012, ELIE SAAB ouvre sa première boutique en Amérique du Sud, dans le très renommé centre commercial Saks Fifth Avenue, Santa Fe, à Mexico City, Mexico. Puis en Décembre de la même année, ELIE SAAB ouvre sa première boutique en nom propre en Suisse, à Genève dans le cœur d’un des quartiers les plus prestigieux, sur le Quai Général Guisan.

 

Un style glamour sur toute la ligne

 

Toujours en mouvement, le style ELIE SAAB est un mélange unique de cultures occidentales et orientales qui se renouvelle sans cesse au fil des collections. Il allie à la perfection tout l’art de vivre hérité de ses origines libanaises et son goût prononcé pour l’architecture moderne et le design, sa véritable passion lorsqu’il ne crée pas.

 

Des matières nobles, taffetas, organza, zibeline, et satin se mêlent à des matières plus fluides et légères, comme la mousseline pour un effet aérien, ou fines comme la dentelle. Des broderies délicates composées de paillettes, de pierres semi-précieuses, d’éclats de swarovski, mettent en valeur une ligne féminine sublimée.

 

Son perfectionnisme le pousse à constamment rechercher les plus belles étoffes, les tissus les plus riches, et il est naturel pour lui d’aller chercher le meilleur là où il se trouve : en France et en Italie.

 

Les robes de mariée d’ELIE SAAB ont contribué à la mondialisation de sa renommée. En effet, les jeunes filles se déplacent des quatre coins du monde pour se rendre à Paris ou à Beyrouth afin de confier la réalisation de leur robe au couturier. ELIE SAAB a toujours voué une véritable passion pour la confection des robes de mariée, au point d’en faire défiler plusieurs sur les podiums. Elles évoquent pour lui le rêve des jeunes filles qu’il souhaiterait concrétiser.

 

C’est pour cette raison qu’en juillet 2003, lorsque le Groupe Pronovias spécialisé dans les robes de mariée prêt-à-porter lui propose de créer sa ligne, il accepte sans hésiter, heureux de pouvoir proposer à une clientèle moins fortunée des robes de mariée exceptionnelles. Cette licence établie sous le nom de Elie by ELIE SAAB permet de proposer cette collection de robes de mariées partout dans le monde. Une collaboration fructueuse qui marque le début d’une belle histoire.

 

En Septembre 2010, ELIE SAAB lance sa propre collection de Robes de mariée Prêt à Porter avec 11 nouveaux modèles vendus exclusivement à Paris et à Beyrouth.

 

Tapis Rouge pour ELIE SAAB

 

Depuis 1999, ELIE SAAB habille les grandes stars américaines tout milieu artistique confondu : (cinéma, musique, théâtre, télévision …) Chaque apparition d’une célébrité dans une robe du couturier est plébiscitée par la presse. Le coup de grâce est celui donné par l’actrice Halle Berry, qui remporte en mars 2002, l’Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans « Monster Ball ». Sa robe lie de vin rebrodée sur le buste fera la une des magazines et marquera un tournant dans la carrière d’ELIE SAAB.

 

Qu’elles montent les marches du Festival de Cannes, foulent les tapis rouges hollywoodiens ou se voient remettre de prestigieuses récompenses, actrices et stars internationales portent les couleurs d’ELIE SAAB. Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow, Sarah Jessica Parker, Marion Cotillard, Hilary Swank, Penelope Cruz, Charlize Théron, Emmanuelle Béart, Sophie Marceau, Beyonce, Maggie Cheung, Nelly Furtado, Diane Kruger, Dita Von Teese, … Une liste de noms très convoitée qui ne cesse de s’agrandir. Toutes conquises depuis le premier jour, les stars révèlent l’esprit de la Maison : une Maison qui souhaite accompagner les actrices depuis leurs débuts, être présente pour elles. Les célébrités sont une cible naturelle pour un créateur de mode, mais il ne s’agit en aucun cas pour la Maison de leur imposer ses choix. La rencontre se fait autour des modèles, elle est ensuite dictée par un coup de cœur.

 

Les justes valeurs

 

Elie Saab est très attaché à sa famille. Père de trois garçons, il passe son temps libre dans sa belle maison de Faqra, située dans les montagnes libanaises avec sa femme, Claudine, qu’il a épousé en juillet 1990, ses enfants et ses chiens.

 

Il se passionne pour l’architecture et le design contemporains (Le Corbusier, Christian Liaigre…) et s’amuse à dessiner des meubles pour son plaisir personnel. On retrouve ses créations originales aux lignes épurées et modernes dans chacune de ses maisons. Une tendance architecturale qui tranche foncièrement avec ses modèles minutieusement travaillés.

 

Elie Saab a grandit avec, en trame de fond, la guerre du Liban qui a déchiré son pays pendant 17 ans. Aujourd’hui, c’est dans ce pays qui se reconstruit, cher à son cœur, qu’il a choisit d’inaugurer sa première Maison de Couture, avant d’étendre d’avantage son activité dans la capitale française, un souhait qu’il aimerait concrétiser rapidement.

 

En septembre 2003, Elie Saab reçoit le titre de Chevalier de l’Ordre National du Cèdre, remis par le Président de la République Libanaise, en hommage à son travail et à son apport en tant qu’artiste.

 

En Décembre 2003, il est élu Manager de l’Année par l’Association des Anciens Elèves des Hautes Etudes Commerciales (HEC), pour son management et sa contribution à placer le Liban sur la sellette internationale.

 

En juin 2004, l’Ambassadeur de France au Liban organise pendant la semaine « La France Expose » – célébrant les relations franco-libanaises – une réception en l’honneur du créateur. Au cours du dîner, une rétrospective des plus belles collections et modèles d’ELIE SAAB a été présentée.

 

Les justes valeurs suite

 

Philanthrope, Elie Saab participe à de nombreux événements de bienfaisance : Paris tout P’tits, les Sapins des Créateurs, la Grande Braderie de la Mode, les Frimousses des Créateurs, dîners Sidaction, soirées pour la Croix-Rouge, le Bal de la Rose à Monte-Carlo … en France, mais aussi la Fondation Mosaïc à Washington, la lutte contre le cancer du sein à Londres, la lutte contre le cancer des enfants à Beyrouth …

 

Les autres activités

 

En mars 2003, Elie Saab accepte de relooker l’intérieur de la BMW Serie X, un projet à l’initiative de BMW Dubai et destiné à sa commercialisation dans les pays du Moyen-Orient.

 

Cette même année, il s’associe à MAC Cosmetics le temps de deux saisons en créant une palette d’ombres à paupières inspirée des couleurs de ses collections Couture. Une autre palette a été spécialement élaborée afin d’être offerte aux actrices nominées et présentes aux Oscars en 2004.

 

En 2004, Elie Saab se prête au jeu de la publicité télévisuelle, en prêtant son image à la marque de whisky Johnnie Walker : « the journey of ELIE SAAB » (le parcours d’ELIE SAAB) avec comme slogan « Keep Walking » (Continue à marcher), un clin d’œil aux podiums des collections.

 

En 2006, le créateur parraine une émission de télé-réalité « Mission Fashion » diffusée internationalement par la première chaîne de télévision satellitaire basée au Liban LBCI, visant a élire les apprentis mannequin et designer de l’année dans le Moyen Orient et le maghreb. La participation à cette émission s’inscrit dans sa volonté de soutenir la jeunesse et lui permettre d’aller au bout de ses ambitions.

 

En Octobre 2009, ELIE SAAB signe avec Beauté Prestige International, filiale parfum du groupe Shiseido, un contrat de licences sur 10 ans pour la création et la distribution mondiale de parfums et cosmétiques portant le nom d’ELIE SAAB.

 

En janvier 2010, ELIE SAAB signe avec Weyves la création de 3 méga yachts. En février, Le premier yacht, ES117 construit par Oceanco, est dévoilé en exclusivité au salon international du yachting d’Abu Dhabi.

 

 

Be first to comment