Dior Maison a ouvert ses portes 

« À un intérieur impeccablement décoré, je préférerai toujours celui, plus sensible et plus vivant, qui s’est fait petit à petit, au gré de l’existence et des caprices de son habitant », écrivait Christian Dior dans ses mémoires.

 

 

Pensé comme un écrin où vivent les rêves et l’imagination, écho à la première boutique du couturier-fondateur baptisée « Colifichets », Dior Maison a ouvert ses portes le 29 juillet au 28, avenue Montaigne.

 

 

De précieux services de tables ornés de cannage, de feuilles de ginkgo, de brins de muguet – porte-bonheur de Monsieur Dior – ou encore des fleurs du jardin de sa maison de campagne à Milly-la-Forêt, célèbrent plus que jamais l’art de vivre, le plaisir de recevoir et les codes de Dior.

 

 

La toile de Jouy, motif iconique de la Maison réinterprété dans une version contemporaine peuplée d’animaux, habille le décor de ses élégants dessins bleus. Autre alliance étonnante de la modernité et de l’héritage, les moulures, en béton, évoquent, en la détournant par ces jeux de matières, l’architecture du XVIIIème siècle chère à Christian Dior.

Be first to comment