DE L’AIR POUR LA DEFILE EMPORIO ARMANI PRINTEMPS ETE 2020

La ville est l’horizon, l’attitude est naturellement féminine. Une collection dans laquelle les lignes nettes viennent d’un jeu de soustraction qui ajoute des qualités concrètes et impactantes.

La balance de couleurs et de surfaces souples, usées, plissées, éclairées et travaillées, crée la syntaxe d’un style flottant et immatériel.

Une harmonie de rose poudré, d’aquamarine et de bleu ciel mélangés au grège et des notes exotiques de bleu et d’acide vert appliquée à des superpositions nuancées de soie à effet papier, de la soie et du velours dévorés ultra-léger, et de tulle brodée.

Une légèreté aérienne domine les formes, qui semblent flotter sur le corps, dans des trenchs fluides, des vestes légères, et des blazers déconstruits enveloppants, coordonnés avec des pantalons droits ou à l’ourlet ajusté, des robes de tulle vaporeuses qui dans la nuit s’éclairent de petits cristaux, de sequins et de perles métalliques, virant à l’argent, presque lunaire. Une broderie épurée crée des motifs masculins délicats.

Les accessoires dictent le ton urbain de l’ensemble, maintenant ce style discret dans un véritable contexte où la subtilité est plus qu’une idéalisation. Baskets montantes en jean délavé et chaussures plates aux cristaux posés à même la peau. Même les minuscules sacs en plexiglas sont portés comme des bijoux.

Be first to comment