Ele Saab,de la Couture au Parfum …

 

Elie Saab, un parcours prodigieux

Elie Saab est né en 1964 à Beyrouth, dans une famille qui ne le prédestinait pas à la couture, ni à son destin hors du commun, où se mêlent talent fou et volonté inébranlable. Dès l’enfance, il rêve de s’échapper dans des ailleurs fantastiques, et n’a pas 9 ans quand il crée sa première robe pour sa soeur cadette. La rumeur flatteuse se répand, les voisines, puis les femmes de la ville, puis les élégantes de la région font bientôt appel au jeune autodidacte dans ce Liban lumineux où la parure est un art. Elie Saab devient célèbre pour ses robes toutes en grâce et en féminité.

 

A 18 ans, il crée sa maison de couture et supervise une quinzaine de petites mains.

On lui commande parfois 20, 30, jusqu’à 60 toilettes pour une seule cérémonie !

Sa détermination transcende tous les obstacles, y compris ceux liés à une situation politique instable. Lorsqu’il organise son tout premier défilé, à Beyrouth, avec ses propres moyens, c’est du rêve pur qu’il offre à sa ville.

L’enfant chéri du pays a depuis longtemps conquis, en éclaireur, les marchés du

Moyen-Orient, où une clientèle privilégiée le suit fidèlement. En 2000, il présente ses défilés à Paris en haute couture. Elu membre correspondant par la Chambre syndicale de la Haute-Couture en 2006, au même titre que Valentino et Armani, il fait rayonner le Liban dans le monde entier. Couturier attitré de nombreuses princesses, Elie Saab accompagne aussi sur le red carpet les célébrités internationales.

Fort de sa success story, Elie Saab incarne aujourd’hui l’esprit d’un Liban moderne et entreprenant. La renommée de sa maison de couture irradie de Beyrouth à Los Angeles et au triangle d’or à Paris, où il a ouvert une boutique au rond-point des Champs-Elysées en 2007.

 

L’artisan du sublime

La couture est la raison d’être de la maison ELIE SAAB, une passion qui fait vibrer son créateur depuis plus de 25 ans. Couturier instinctif, Elie Saab a un sens inné de la coupe, il ajuste ses créations à même la silhouette, drapant la matière directement sur le corps, sans dessin, sans patron. Niché au coeur de Beyrouth, son studio de création recèle un savoir-faire précieux, partagé par tous les modélistes, brodeuses et couturières. La maison de couture emploie plus d’une centaine de prodigieuses « petites mains » dans son atelier libanais, dont une cinquantaine de fées brodeuses aux yeux de lynx tirant l’aiguille sur des soieries merveilleuses. Chaque année, entre 800 et 1000 robes y sont confectionnées sur mesure, dont de somptueuses robes de mariée.

 

L’art de magnifier la féminité

« J’aime les « femmes femmes », celles qui font virevolter leurs robes avec infiniment d’envie et de fierté, raconte Elie Saab. Depuis mon enfance, je scrute leur manière de s’habiller. Depuis toujours, je veux leur plaire, en magnifiant leurs courbes ».

D’où cet art consommé d’aiguiser la sensualité des femmes tout en respectant leur élégance.

Surtout, ne pas faire vaciller la magie. Le couturier admet : « Ma seule ambition est d’injecter du beau dans la vie des femmes ».

Elles le savent bien. Les femmes les plus exigeantes de la planète lui vouent souvent un culte sans partage, assurées qu’avec leur couturier fétiche, leur beauté autant que leurs rêves seront magnifiés.

 

Alliance d’un imaginaire fabuleux et de la ligne pure

Son imaginaire très riche se nourrit d’une profusion de références, du glamour des années 1950 à l’architecture des maîtres Le Corbusier et Frank Lloyd Wright. Un objet, une matière, un film peuvent également inspirer le thème d’un défilé…

Génial alchimiste, Elie Saab distille dans ses créations autant d’épure que de faste. Sa ligne de tête, un décorum somptueux de broderies et de drapés, est toujours tempérée par d’impeccables coupes, aux contours rigoureux architecturant la silhouette avec modernité. Un sens de la juste mesure et une passion de l’architecture qui se lisent aussi dans ses boutiques minimalistes. Sous son emprise, Orient et Occident, faste et épure, courbes et rigueur se répondent, composant un équilibre universel où l’élégance prime.

 

Une promesse d’exceptionnel

Elie Saab est un magicien. Il ne se contente pas de créer des robes fastueuses, il exauce le rêve des femmes, il incarne leur rêve de petite fille – absolu et universel – d’être princesse parmi les femmes. Qu’il s’agisse de la mariée le jour de son mariage, de la princesse lors d’une soirée de prestige ou de la célébrité sur le tapis rouge. Faites pour briller et faire briller, ses robes ont l’étoffe de moments d’exception dont on se souvient toute sa vie.

 

 

 

La magie continue

 S’il est d’abord célèbre pour ses fourreaux couture prisés par les sirènes des tapis rouges, Elie Saab appose aussi sa signature exceptionnelle sur le prêt-àporter présenté à Paris depuis octobre 2005 –

expression d’une opulence subtile aux effets contrôlés, avec plus d’épure mais pas moins de glamour.

En 2011, l’univers d’Elie Saab continue de s’étoffer. Après le prêt-à-porter et les accessoires, il invite désormais toutes les femmes qui se rêvent en ELIE SAAB à glisser une touche de magie et d’absolue féminité dans leur vie, grâce à ELIE SAAB Le Parfum.

 

ELIE SAAB Le Parfum

ELIE SAAB Le Parfum, dit en majuscules mais sans ostentation, l’engagement de traduire fidèlement les codes de la maison de couture. « Une fragrance qui exprime une féminité rayonnante et transcrit la dualité de mon univers : lumière d’Orient et modernité d’Occident »

Un nom-manifeste qui annonce une nouvelle manière de porter la signature ELIE SAAB.

 

L’aura d’un sillage éblouissant

Enveloppante et subtile, l’eau de Parfum imaginée par Francis Kurkdjian, rend hommage à l’univers du couturier:

« Ce qui m’a passionné dans ce travail pour Elie Saab, c’est cette idée d’interpréter la lumière ; je n’avais pas d’images précises en tête, juste des

sensations : la blancheur d’un soleil au zénith, une féminité radieuse, une expression moderne de la volupté » explique le parfumeur.

Composé comme une ode à la lumière, ELIE SAAB Le Parfum célèbre, sur un thème floral solaire boisé, la splendeur et l’éclat d ’une féminité rayonnante. C’est dans la complicité permanente des fleurs et des bois que la fragrance trouve ses résonances captivantes.

Dès les premières notes, l’éblouissante envolée de fleur d’oranger donne le ton de ce sortilège olfactif. Evocation solaire d’une brassée de pétales méditerranéens qui puisent leur luminosité dans le rayonnement d’un soleil à son zénith.

Amplifiée en coeur par les plus somptueuses qualités de jasmin – absolues de jasmin grandiflorum et sambac – la fragrance enrichit ses sensuelles effluves par l’ombre légère d’un « coeur de patchouli » très pur.

La tonalité du bouquet de fleurs blanches s’étoffe voluptueusement en fond avec un accord boisé cèdre, qui donne aux vibrations florales une nouvelle densité. Le sillage se déploie, infiniment élégant et enveloppant, empruntant au miel de rose ses notes addictives.

 

Un joyau de verre et de lumière

Elie Saab, homme passionné de design et d’architecture, rêvait d’un flacon en verre de forme pure, multipliant les jeux de lumière, de brillance et de transparence. Un bel objet, sensuel et généreux.

« Je voulais quelque chose de simple, des lignes droites, la rigueur du cube et la sensation d’une forme faite pour la main, avec la densité des beaux objets. Et la lumière toujours, comme fil conducteur. La lumière pour moi, c’est la force éternelle » commente le couturier.

Sous son impulsion, la designer Sylvie de France, crée un flacon luxueux dans la tradition de la grande parfumerie qui, entre pureté de la ligne et merveilleux éclat, exprime une esthétique résolument moderne.

Transparence et luminosité d’un verre lourd, travaillé comme du cristal, véritable prisme de lumière, ses facettes captent pour mieux les sublimer les moindres rayonnements, et font miroiter à l’infini la nuance or miellé du parfum. Aiguisé par l’exigence du couturier et son désir d’éclat absolu, le travail verrier a été poussé aux limites de la précision pour créer, entre architecture et joaillerie, un écrin de lumière qui reflète toute l’élégance d’Elie Saab.L’étui, tout en délicatesse, s’inspire de l’harmonie colorielle des boutiques ELIE SAAB, extrême élégance d’un beige façon travertin. Les lettres en brun chocolat, couleur du bois wengé, s’écrivent sur la clarté d’un blanc texturé, serti d’un fil d’or.

 

Pour prolonger les plaisirs du parfum

Une gamme autour de quatre gestuelles féminines, pour renforcer le sillage ELIE SAAB Le Parfum en lui donnant une nouvelle amplitude : la Crème Parfumée pour le corps, le Lait Parfumé pour le Corps, la Crème de Douche Parfumée et le Déodorant Parfumé.

 

Une apparition d’éblouissante féminité

Les femmes aujourd’hui construisent leur bonheur avec détermination.

Elles assument leurs aspirations et ne renoncent à rien… surtout pas à leurs rêves vertigineux !

Vivre un moment exceptionnel, où elles se sentiront absolument femmes. Et qu’importe s’il dure ou non. Pour un instant, pour une nuit, pour toujours, elles seront les héroïnes de leur propre vie, princesses des temps modernes.

Intensément femme, magnétique, radieuse, Anja Rubik incarne cette princesse urbaine dans l’instant magique où l’exceptionnel s’invite dans le réel.

Ce soir, le monde entier l’attend. Elle flotte sur la ville, radieuse. Parée d’une sublime robe de mousseline qui semble la porter. Elle s’avance, nimbée de lumière, en se frayant un passage parmi la foule. L’étoffe irradie comme un voile éblouissant contre l’obscurité de la ville. Elle vit intensément cet instant d’exception …

Dans son sillage, ELIE SAAB Le Parfum signe cette apparition d’éblouissante féminité. Pure merveille de lumière et de sophistication, capturée par le duo Mert & Marcus en une magnifique interprétation photographique.

 

Commentez le premier !