COLLECTION METIERS D’ART 2018/19 PARIS – NEW YORK

Brodeurs, plumassiers, paruriers, bottiers, plisseurs, chapeliers, gantiers… des savoir-faire indissociables de la création de mode et du rayonnement de la mode française dans le monde.

Partenaires privilégiés de CHANEL, ils sont au cœur de chaque collection de la Maison, et particulièrement de la collection des Métiers d’art, qui leur est dédiée. Un hommage voulu par Karl Lagerfeld en 2002 et qui, chaque année, unit CHANEL aux savoir- faire de ces maisons et manufactures.

 

 

Traditionnellement présentée en décembre, en marge du calendrier des défilés, la collection des Métiers d’art se place sous le signe d’une destination liée à l’histoire ou l’actualité de CHANEL. Inspiration majeure de chaque collection, Tokyo, New York, Monte-Carlo, Londres, Moscou, Shanghai, Byzance, Bombay, Edimbourg, Dallas, Salzbourg, Rome, Paris ou encore Hambourg ont accueilli, depuis seize ans, ces modèles qui mêlent émotion et créativité, artisanat, modernité et technicité.

 

 

Des silhouettes de Prêt-à-Porter aux accessoires, la collection des Métiers d’art est chaque fois une démonstration de savoir-faire d’exception, au croisement de l’imagination de Karl Lagerfeld et de l’audace des artisans. « C’est fait d’une façon très artisanale dans le meilleur sens du mot, parce que dans artisanat, il y a art. L’art de bien faire. Un art appliqué. Et c’est vraiment formidable. Je pense que l’image de cette collection tient beaucoup à ce raffinement qu’il faut vraiment voir de près, presque toucher, pour savoir comment c’est fait et pour vraiment apprécier la beauté de ce travail » explique Karl Lagerfeld.

 

 

 

 

Pionnière dans la préservation, puis l’acquisition, depuis 1985, des Métiers d’art réunis sous l’emblème de Paraffection*, CHANEL est la seule Maison à dédier une collection de Prêt-à- Porter à ces savoir-faire précieux qui contribuent à faire rayonner la mode et le luxe français à travers le monde. Avec ce défilé, c’est un véritable dialogue créatif qui est mis en lumière. Sous l’impulsion de Karl Lagerfeld et au fil de ses collections, l’opportunité de nouvelles collaborations entre artisans est démultipliée. Ici sont imaginés de nouveaux rendus, des nouvelles matières sont travaillées, des nouvelles techniques parfois inventées pour magnifier les créations. Cette émulation et ces connexions permettent ainsi, non seulement d’entretenir un patrimoine artistique, technique et culturel, mais aussi d’enrichir un creuset créatif, en effervescence permanente.

 

 

La collection des Métiers d’art s’inscrit alors naturellement dans une célébration de la virtuosité. Elle est une déclaration d’amour à ceux sans qui la mode ne serait pas tout à fait la même.

Be first to comment