COLLECTION HAUTE COUTURE PRINTEMPS-ÉTÉ 2020

Pour le défilé Haute Couture Printemps-Été 2020 de CHANEL, Virginie Viard nous invite dansun décor inspiré du jardin du cloître de l’abbaye d’Aubazine. Ce lieu, où Gabrielle Chanel a passé une partie de son enfance, allait nourrir la grammaire du style de CHANEL : les sols pavés formant différents motifs tels que des étoiles, les vitraux et leurs entrelacs géométriques, larigueur des habits noirs et blancs, les cols et les sarraus des pensionnaires… Tous ces éléments se retrouvent en filigrane sur les silhouettes de cette collection à l’allure jeune et affirmée, chaussées de bottines lacées ou à effet chaussettes portées avec des collants blancs.

 

 

Sur les robes droites en tweed ou en lainage bicolore, les plis plats, les galons ceintures posés à la naissance des hanches, les cols en piqué de coton ou les cols Berthe ornés de broderies rappelant les pavés ou les vitraux d’Aubazine évoquent des tenues d’écolières. Les cabans à double boutonnage et leurs jupes en tweed partagent le même esprit.

Fermés de boutons bijoux sertis d’étoiles ou de fleurs, gansés de galons, à col haut ou rabattu, les tailleurs en tweed beige alternent avec une jupe évasée ou voilée de tulle. Parfois soulignée de fines cordelettes tressées, leur teinte naturelle insuffle un esprit champêtre.

 

 

Des motifs graphiques, inspirés des vitraux, habillent une robe et un tailleur entièrement recouverts de paillettes mates et pastel, tandis que des pavés de paillettes mates ivoire sont brodés sur des tailleurs. La pureté des lignes se dessine également sur des manteaux longs :l’un en tweed est rehaussé d’un col volanté brodé, d’autres en crêpe sont entièrement parésd’une guipure florale écrue. Un suivant, à col Claudine et pèlerine, est entièrement tissé derubans d’organza uni blanc et vichy, dessinant des chevrons. La fraîcheur du vichy revient ensuite sur une petite robe bicolore en soie pailletée au dos.

Peu à peu, l’austérité élégante fait place à la légèreté gracieuse : grande cape de taffetas ivoiresur robe de taffetas bleu marine, robe étagée en crêpe rehaussée d’une ceinture trompe-l’œilentièrement brodée de paillettes par la Maison Lesage et boléro à manches kimono, top et jupe en soie floquée ivoire brodée de pavés de paillettes mates. Une grande jupe en tweedpasse accompagnée d’une veste courte brodée de minuscules morceaux de rhodoïd peints à la main, tels des éclats de vitraux, et d’une cape brodée de motifs inspirés des pavés del’abbaye. Une jupe longue s’accompagne d’un blazer en tweed noir pailleté à col Berthe en piqué de coton.

 

 

Des jeux de transparence annoncent des robes poids plume. Entre leurs superpositions de jupons en tulle de soie noirs et blancs, elles révèlent une construction raffinée et très légère,à l’image de cette robe en cigaline brodée de petites fleurs. Des robes en dentelle florale, parfois rehaussée de quadrillages, une autre à manches longues et jupon ornés de bandes pailletées graphiques, ou encore en dentelle fleurie rose pâle diffusent cette délicatesse. Celle-ci revient sur une robe en mousseline crépon marine réchauffée d’une étole en tulle, sur

une grande jupe à poches tablier ou encore sur une robe dos-nu en mousseline noire avec une pèlerine en dentelle.

Tel un écho au jardin d’Aubazine, les fleurs ont été réinterprétées en motifs colorés sur une robe longue plissée et boutonnée en dentelle et tulle illusion. Comme dans un herbier, ces fleurs délicates sont emprisonnées dans le tulle de robes brodées des cercles entrelacés desvitraux de l’abbaye, puis s’épanouissent en broderies sous des volants d’organza. Des pensées multicolores fleurissent sur l’ensemble d’une robe bustier en mousseline bleue. Des bouquets brodés éclosent sur une jupe d’organza gris bleuté portée avec une blouse en popeline et dentelle.

 

 

La robe de mariée se dévoile en crêpe georgette et est rehaussée d’un triple col Claudine en tulle et d’un voile brodé de branches de glycine. La simplicité de cette robe courte en révèle la modernité. Celle de la femme CHANEL, avant-gardiste, audacieuse et intemporelle.

Le défilé de la collection Haute Couture Printemps-Eté 2020 de CHANEL créée par Virginie Viard a été applaudi par les ambassadeurs de CHANEL Caroline de Maigret, Ellie Bamber, Nana Komatsu, Kristine Froseth, Anna Mouglalis, Pharrell Williams et G-Dragon, les actrices Taylor Russell, Eva Green et Clémence Poésy ainsi que le réalisateur Ladj Ly.

#CHANELHauteCouture

Commentez le premier !