Interview beauté,Claire Blavet nous parle des « Beiges » de Chanel.

Claire BlavetImaginez une poudre légère, facile d’application qui illumine votre mine quelle que soit la saison.

C’est ce que Peter Philips nous propose aujourd’hui avec une gamme subtile  « Les Beiges» qui d’un coup de pinceau lune révèle l’éclat des carnations blondes et brunes.

À l’occasion de la sortie de cette ligne inédite, Claire Blavet, make-up artiste chez Chanel nous décrypte ce concentré de bonne mine et révèle ses précieuses astuces pour l’utiliser au mieux. Et lorsque l’artiste vous parle du rituel du teint, on a déjà hâte de l’essayer le lendemain matin.

 

Par Margot Robin

 

 

 

Concrètement, comment peut-on définir ce nouveau produit ? Est-ce un fond de teint, une poudre, une terracota ?

 

Peter PhilipsC.B : L’idée de départ était de créer un produit différent, une essence de liberté de même que Gabrielle Chanel s’attachait à libérer la silhouette, cette poudre devait offrir une belle mine toute l’année d’un geste facile. C’est une poudre libre qui révèle l’éclat du teint du 1er janvier au 31 décembre. Un produit 4 saisons, facile d’utilisation.

 

On est encore dans le boom des BB crèmes, on nous parle de fond de teint fluide puis de poudre minérale ou compacte, comment savoir vers quel produit se tourner ?

C.B : La BB crème, comme le fond de teint fluide est vraiment un produit que l’on applique le matin devant son miroir. Le Beige s’applique aussi le matin, après sa crème de jour, mais permet grâce à son boitier et son miroir « grand angle », des raccords légers sans faux pas ni excès de matière tout au long de la journée.

 

À partir de 30 ans, les petites ridules commencent à faire leurs apparitions sur nos visages. Comment ne pas figer ces premiers signes de l’âge ?

C.B : Le plus important aujourd’hui et c’est déjà ce que recherchait Coco Chanel à l’époque, c’est l’éclat. Avoir un geste léger quel que soit le produit utilisé et révéler l’éclat du teint. Les peaux matures utiliseront leur crème de jour habituelle puis un correcteur pour camoufler les cernes et  petites rougeurs, on pense à utiliser une teinte plus claire dans le coin interne de l’œil pour illuminer le regard, puis on applique son Beige.

Les peaux à tendance grasse pourront passer un voile de poudre libre sur la zone médiane en veillant toujours à ne pas poudrer la pommette pour garder de la brillance.

 

Pinceau LuneEst-ce que le pinceau demi-lune fourni dans le boitier est suffisant ?

C.B : Ce pinceau a été conçu spécialement pour avoir la bonne gestuelle. Peter l’a voulu plat pour un travail léger et volatile. Il faut mettre peu de matière pour un résultat lumineux immédiat.

 

« Les Beiges » au pluriel, cela veut dire 7 teintes, des peaux caucasiennes aux teints de porcelaine, avez-vous une astuce pour bien choisir sa couleur ?

C.B : Il n’y a pas d’endroit spécifique sur le corps qui reflète parfaitement la couleur du visage. Techniquement, vous pouvez faire le test dans les coins de peau les plus clairs. L’intérieur du bras, la main ou le cou. Mais le produit est fait pour s’adapter à la couleur de la peau. Même si l’on s’éloigne de sa carnation, le produit s’applique sans excès, en l’étirant et en le dégradant, il n’y a pas de risque de se tromper.

 

Vous parlez «d’étirer», de «dégrader», pouvez-vous nous donner quelques astuces pour utiliser au mieux notre « Beige » ?

 

 

Les BeigesComme je l’ai dit précédemment, il faut avoir le geste léger quand on travaille ces produits. On peut ajouter une petite touche de blush comme le rose initial que l’on peut même appliquer avec le pinceau du Beige. Veillez aussi toujours à ce que les sourcils soient bien brossés et les lèvres hydratées.

 

Pour un look Nude, avec des lèvres bien hydratées, on peut appliquer son « Beige » avec la pulpe d’un doigt propre et sec. On met un peut de matière sur l’intérieur des lèvres puis sur le contour. On enlève l’excès pour bien redessiner et faire ressortir le contour rosé et on termine par un baume, comme le coco baume pour garder un ton sur ton et une légère brillance ni satinée ni matte.

 

Puisqu’on parle de « Nude », grande tendance des étés précédents, pouvez-vous nous dire ce que la maison Chanel nous réserve pour la saison prochaine ?

C.B : Je ne peux rien vous dévoiler pour le moment, sauf qu’il y aura des propositions hautes en couleurs ! Mais ce sera l’objet d’une prochaine interview…

 

Les Beiges

 

 www.chanel.com

 

Commentez le premier !