CHANEL pose la Première Pierre d’un nouveau site dédié aux métiers d’art – Porte d’Aubervilliers

Ce lundi 17 septembre 2018, place de Skanderbeg dans le 19ème arrondissement de Paris, Monsieur Bruno Pavlovsky, Président de CHANEL SAS, a posé la première pierre d’un nouveau site dédié aux Métiers d’art de CHANEL, accompagné de Madame Anne Hidalgo, Maire de Paris, de Monsieur Patrick Braouezec, Président de Plaine Commune, de Madame Meriem Derkaoui, Maire d’Aubervilliers, de Monsieur François Dagnaud, Maire du XIXe arrondissement de Paris, et de Monsieur Rudy Ricciotti, architecte du projet.

 

 

Installé sur un terrain de plus de 9000 m2 entre le 19ème arrondissement de Paris et la commune d’Aubervilliers, ce nouvel ensemble verra le jour en 2020. Déployé sur cinq niveaux et deux sous-sols, le bâtiment représentera une surface de 25 500 m2. C’est à l’architecte Rudy Ricciotti qu’a été confiée la mission de réaliser ce projet d’envergure. Grand Prix National d’Architecture, il est l’auteur du MUCEM à Marseille, du stade Jean Bouin à Paris ou encore du Département des Arts de l’Islam au Musée du Louvre. « La philosophie de ce projet est un éloge réciproque de la complexité – celle du bâtiment atteindra un niveau inégalé – et de la relation aux savoirs » explique Rudy Ricciotti. Des savoirs de l’artisanat et de la mode célébrés au travers d’une élégante exo-structure de béton, exceptionnelle tant par ses qualités urbaines et architecturales, que par sa fonctionnalité et ses objectifs en matière d’innovation et de développement durable.

Au coeur d’un quartier et d’un territoire en pleine mutation, ce nouveau bâtiment qui renforce l’engagement historique de CHANEL envers la création permettra de regrouper sur un seul et même site différents Métiers d’art, sous la houlette de la société Paraffection. Tous pourront ainsi tisser de nouvelles relations entre eux mutualiser les services et les moyens logistiques tout en préservant leur identité, leur indépendance et leur autonomie.

 

 

Si CHANEL a commencé ses acquisitions d’ateliers et de manufactures en 1985, les premiers liens noués avec les Métiers d’art remontent à l’époque de sa créatrice Gabrielle Chanel. Elle fit en effet appel aux plus grands artisans pour réaliser ses produits iconiques tels que le soulier bicolore, confié au bottier Massaro en 1957, les bijoux fantaisie baroques façonnés par l’orfèvre Goossens dès 1954 ou encore les camélias de tissu, réalisés en exclusivité par Lemarié depuis les années 1960. Avec Karl Lagerfeld, CHANEL a poursuivi sa relation avec ces Maisons et manufactures d’exception, désormais au nombre de vingt-six au sein de Paraffection, et basées tant en France qu’en Ecosse, Italie et Espagne.

Be first to comment