Cara Delevingne signe trois modèles de sac à main pour la maison Balmain.

Ils se sont rencontrés en 2013, et depuis ils travaillent régulièrement ensemble. Cara Delevingne et Olivier Rousteing se retrouvent aujourd’hui autour d’un nouveau projet.

Alors que la top-modèle britannique s’était éloignée du monde de la mode au profit des plateaux de tournage, elle a fait son retour sur les podiums en septembre dernier en ouvrant le défilé de Balmain pour le printemps-été 2019, incarnant la campagne de la collection. Elle récidive en cette fin mai en resserrant ses liens avec la maison parisienne via une collaboration avec le créateur.

 

 

 

La célèbre mannequin a participé cette fois à la création d’une capsule de maroquinerie, en étroite collaboration avec le directeur artistique de la griffe Olivier Rousteing. Ce dernier a dessiné trois modèles de sacs à main en cuir que Cara Delevingne a décoré en décidant de toute la composition de la métallerie, nous précise-t-on au sein de la maison. Le premier, le BBag sera lancé ce 29 mai, tandis que les deux autres, le Twist et le Romeo, seront disponibles à la mi-juillet.

C’est une collection taillée sur-mesure pour la Balmain Army, Cara Delevingne, personnification de l’esprit Balmain, signe une collaboration avec la maison parisienne. Trois nouveaux sacs : le BBag, le Romeo et le Twist sont nés de coopération. Ces trois nouveaux modèles sont les masterpieces d’un triptyque de vidéos interactives pour la nouvelle campagne de la maison, avec en guest Cara Delevingne, évidemment.

 

 

Après avoir posé nue pour la maison la saison dernière, la Britannique interprète cette fois un personnage mystérieux dans la campagne photo et vidéo qui a été dévoilée le mardi 28 mai pour marquer le lancement du premier sac BBag. Trois mini-films interactifs de dix secondes seront proposés sur le Web aux fans de la marque. A eux de choisir la fin de l’histoire !

Les trois films transforment Cara Delevingne en une sorte d’espionne, tantôt poursuivie, tantôt à l’attaque, dans une lueur rouge ou sombre pour restituer l’atmosphère des films noirs à suspense. Un trailer de 30 secondes rassemble l’univers des trois films. Dans l’un d’eux, on aperçoit, au détour d’une image, Olivier Rousteing.  Les clichés sont signés de la photographe polonaise Sonia Szostak, tandis que le projet a été produit par l’agence créative Sunshine Company.

Be first to comment