Bienvenue dans la première boutique de Haute Parfumerie Celine

Parce que Paris est aujourd’hui le point d’ancrage d’Hedi Slimane, et l’inspiration derrière chacun de ses 11 parfums Celine, la maison française leur dédie un écrin flambant neuf au cœur de la capitale. Visite guidée du hotspot qui ouvre ses portes aujourd’hui.

 

 

Celine ouvre sa première boutique de Haute Parfumerie à Paris. C’est au 390 de la très chic rue Saint-Honoré que tout se passe : l’inauguration de la première boutique dédiée à la Haute Parfumerie et aux objets de Maison Celine. Ici, le marbre antique laqué et les plaques d’albâtre illuminées se reflètent dans les miroirs omniprésents. Un joli clin d’œil au Mouvement moderne français, mais surtout, le meilleur moyen de démultiplier à l’infini le cœur du sujet : 11 parfums, chacun inspiré d’une anecdote personnelle d’Hedi Slimane, mis en scène comme des œuvres d’art dans un orgue de parfumeur.

Parmi les parfums de jour, « Parade » évoque la faune rock et cool inlassablement habillée par Hedi Slimane chez Celine, tandis que « Cologne Française » cherche à éveiller un sentiment « aristocratique » grâce au néroli, aux essences de figue et de musc qui le composent. « La Peau Nue » tire son inspiration des actrices françaises de la Nouvelle Vague, comme Catherine Deneuve et Jane Birkin. « Eau de Californie » fait référence à son propre « exil » à Los Angeles, et inclut une essence latino-américaine nommée Palo Santo, connue pour éloigner les mauvais esprits. On parie qu’il y en avait quelques-uns à Los Angeles. À propos de sa fragrance « Dans Paris », Hedi Slimane écrit dans son journal : « des moments de jeunesse sur un bateau mouche flottant sur la Seine, quand tout semblait encore possible ».

Pour le soir, Hedi Slimane a développé un trio baptisé « Reptile », « Black Tie » et « Nightclubbing », une allusion à ses escapades de jeunesse sur les banquettes de velours rouge du Palace, la célèbre boîte de nuit enfumée des années 1980. Les aficionados du créateur ne manqueront pas de remarquer que « Black Tie » porte le même nom que sa dernière collection pour la maison Yves Saint Laurent avant de décamper chez Dior en 2001. Au début d’une carrière qui fera de Hedi Slimane le premier créateur de prêt-à-porter masculin à obtenir le statut de rockstar.

Deux autres parfums, « Bois Dormant » et « Rimbaud », seront dévoilés en 2020.

Orné des sculptures de Luisa Gardini, des tableaux de Camilla Reyman ou de Søren Sejr, le lieu possèderait presque des allures de musée, avec en prime l’exposition de tous les accessoires de la collection maison Celine. Une sélection précise d’objets nomades fonctionnels : étui à cartes en cuir naturel, nécessaire de toilette habillé de toile triomphe ou porte briquet métallisé… Des objets du quotidien réinventés et magnifiés, pour lesquels le monde de la mode et de la beauté devrait bientôt se presser.

Be first to comment