Arrivée imminente d’une seconde exposition pour le musée Yves Saint Laurent à Paris

Le musée Yves Saint Laurent, présentera du 2 octobre 2018 au 27 janvier 2019, sa première exposition thématique.

Sous le nom « L’Asie rêvée d’Yves Saint Laurent », elle réunira une cinquantaine de pièces de Haute Couture du créateur ainsi que des objets d’art asiatiques prêtés notamment par le musée Guimet.

Cette exposition prend la suite du parcours inaugural installé depuis les débuts de l’établissement et enrichi depuis la fin du mois de mai par une série de dessins de jeunesse d’Yves Saint Laurent. Dès le mois de février, le parcours rétrospectif se réinstallera au sein du 5, avenue Marceau, qui abritait auparavant la maison de couture du créateur.

Le couturier s’est, au cours de sa carrière et à une époque où la notion « d’appropriation culturelle » n’était pas en vogue, souvent inspiré de cultures qui n’étaient pas la sienne. Excepté au Maroc où il avait une villa, le créateur n’appréciait d’ailleurs même pas le voyage, excepté lorsqu’il était imaginaire.

Ces aventures immobiles sont à la source de sa collection d’inspiration africaine de 1967, celle intitulée « Opéra – Ballets russes » de 1976 ou encore « Les Espagnoles et romantiques » l’année suivante. L’Asie, quant à elle, se cache derrière deux de ses défilés, en plus d’avoir influencé certaines de ses créations. « Les Chinoises » en 1977, show qui soutient la sortie toute récente du futur succès d’Yves Saint Laurent, le parfum Opium. Et cinq ans plus tard, c’est au tour de la collection « Inde » de voir le jour.

Be first to comment