DIOR, L’HISTOIRE DE SON SAVOIR-FAIRE MAILLE

CE BODY EN MAILLE DE LA COLLECTION DE PRÊT-À-PORTER PRINTEMPS-ÉTÉ 2018 S’INSPIRE DU TRAVAIL DE L’ARTISTE FÉMINISTE NIKI DE SAINT PHALLE.

COMPOSÉE DE VINGT-SEPT MOTIFS ET CONFECTIONNÉE AVEC DE LA LAINE VERTE, FUCHSIA, NOIRE, JAUNE ET ÉCRUE, CETTE PIÈCE EST RÉALISÉE PAR CINQ COUTURIÈRES PASSIONNÉES ET DEMANDE PLUS DE QUATRE-VINGTS HEURES DE TRAVAIL.

PASSANT DU CROQUIS COUCHÉ SUR UNE FEUILLE BLANCHE AU MANNEQUIN VÊTU DU VÊTEMENT RÉALISÉ, NOUS SOMMES IMMERGÉS DANS L’UNIVERS DU SAVOIR-FAIRE DE LA MAISON DIOR.

UN TRAVAIL DES PLUS MINUTIEUX, POUR UNE FEMME FORTE, À LA FÉMINITÉ TOTALEMENT ASSUMÉE, QUI S’INSCRIT A NOUVEAU DANS LA LIGNE DE SON TEE-SHIRT À MESSAGE « WE SHOULD ALL BE FEMINISTS ».

RENDEZ-VOUS EN ITALIE POUR DÉCOUVRIR SON SAVOIR-FAIRE.

Be first to comment