De retour à l’époque de la Grèce antique pour la Collection CHANEL Croisière 2017/18

Port altier et allure de nymphe, Marine Vacth nous envoûte et nous invite à redécouvrir la collection Croisière 2017/18 de CHANEL à l’occasion de son arrivée en boutique.

L’actrice française et ambassadrice de CHANEL ponctue ses robes de déesses, ses ensembles de tweed et ses combinaisons en jersey fluide de bijoux fantaisie de la collection. Les symboles de CHANEL et de ceux de l’Antiquité grecque s’entremêlent et se superposent dans une joyeuse opulence. Les camélias fleurissent sur les headbands et les ceintures, la chouette d’Athéna triomphe sur un sautoir multi-rangs de perles de verre, des feuilles de lauriers se posent sur les broches et autres bracelets de bras, des breloques en forme d’amphore ornent les boucles d’oreille, tandis que le double C signe chacun de ces bijoux fantaisie.

 

 

Avec la collection Croisière 2017/18, Karl Lagerfeld met les symboles de l’Antiquité à l’honneur et les mêle astucieusement à ceux de la Maison. Les toges de déesses, les robes de pâtre et les tailleurs revisités sont ponctués de bijoux fantaisie, parures raffinées et pièces portées en accumulation. Les symboles de la mythologie et de la civilisation hellénistique croisent ceux de l’histoire de CHANEL : signe de prospérité, de savoir et d’éloquence, l’abeille voisine ainsi avec les breloques en forme d’amphore, la chouette d’Athéna et les fleurs des jardins de l’Olympe alternent avec le double C, le métal matelassé et les perles fétiches de Mademoiselle. Métal or ou argent, résine, pierres fines – aigue-marine, cornaline, agate ou quartz fumé – et cuir habillent cette collection de bijoux fantaisie parée des couleurs de la Grèce, orangés et terracotta, et d’une palette vive (bleu roi, turquoise, vert, rose…).

 

 

Dans cette Antiquité recréée, les bracelets de bras se portent haut et les headbands à chaînes et fleurs de cuir sont plus que jamais de véritables bijoux de tête. Mélange de force et de délicatesse, de beauté et de graphisme, chaque bijou se combine à un autre, telles des parures de déesses grecques, jouant pleinement sur l’envie d’accumulation qui, depuis Gabrielle Chanel, signe la silhouette de la Maison. Ainsi, les colliers chocker noués en cravate détournent la chaîne classique en métal entrelacé de cuir et se superposent aux longs sautoirs de perles et de pierres. Aux poignets, de larges manchettes en cuir aux couleurs pop ornées d’un double C tandis que des bracelets en métal martelé ou entrelacé de cuir s’enroulent autour des bras.

 

 

D’autres bijoux se font parures magistrales et structurent des silhouettes épurées : un collier à fleurs strassées agrémenté d’une multitude de fines chaînes se pose tel un plastron sur les épaules ; en version bracelet, il enserre le bras suivant avec élégance chaque mouvement du corps. Contraste entre une allure spartiate et la délicatesse de déesses, CHANEL pose l’idée d’une féminité qui porte en elle la force et la beauté et qui traverse le temps.

 

La collection Croisière 2017/18 de CHANEL est à découvrir en boutique dès le 6 novembre 2017.

Be first to comment